Connectez-vous à nous

Inauguration d’un tracé cyclable de 14 kilomètres

Actualités

Inauguration d’un tracé cyclable de 14 kilomètres

RÉSEAU MÉTROPOLITAIN. Avait lieu le 2 septembre l’inauguration du segment lavallois d’un réseau cyclable et pédestre suprarégional long de 143 kilomètres reliant Oka au Mont-Saint-Hilaire.

Commentaires

Passant par Laval-sur-le-Lac, Sainte-Dorothée, l’île Paton, Chomedey et Laval-des-Rapides, le tracé local qui s’étend actuellement sur 14 km coûtera au final 8 M$. Deux kilomètres de sentier s’ajouteront d’ici les deux prochaines années, précise-t-on.

«Grâce à ce nouveau sentier, entre autres, nous avons espoir de pouvoir doubler la proportion des déplacements à pied ou à vélo à Laval d’ici 2031», a indiqué le responsable des dossiers de sports et de loisirs au comité exécutif de la Ville, David De Cotis.

Quant au maire Marc Demers, il voit en ce nouveau lien un moyen de faire découvrir aux cyclistes en provenance de la grande région métropolitaine «les richesses culturelles, culinaires et touristiques de la région».

Fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et 17 municipalités du Grand Montréal, ce sentier financé au coût de 60 M$ traverse Oka, Saint-Joseph-du-Lac, Pointe-Calumet, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Deux-Montagnes, Laval, Montréal, Saint-Lambert, Longueuil, Boucherville, Saint-Bruno-de-Montarville, Varennes, Sainte-Julie, Saint-Basile-le-Grand, McMasterville, Beloeil et Mont-Saint-Hilaire.

Passant par Laval-sur-le-Lac, Sainte-Dorothée, l’île Paton, Chomedey et Laval-des-Rapides, le tracé local qui s’étend actuellement sur 14 km coûtera au final 8 M$. Deux kilomètres de sentier s’ajouteront d’ici les deux prochaines années, précise-t-on.

«Grâce à ce nouveau sentier, entre autres, nous avons espoir de pouvoir doubler la proportion des déplacements à pied ou à vélo à Laval d’ici 2031», a indiqué le responsable des dossiers de sports et de loisirs au comité exécutif de la Ville, David De Cotis.

Quant au maire Marc Demers, il voit en ce nouveau lien un moyen de faire découvrir aux cyclistes en provenance de la grande région métropolitaine «les richesses culturelles, culinaires et touristiques de la région».

Fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et 17 municipalités du Grand Montréal, ce sentier financé au coût de 60 M$ traverse Oka, Saint-Joseph-du-Lac, Pointe-Calumet, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Deux-Montagnes, Laval, Montréal, Saint-Lambert, Longueuil, Boucherville, Saint-Bruno-de-Montarville, Varennes, Sainte-Julie, Saint-Basile-le-Grand, McMasterville, Beloeil et Mont-Saint-Hilaire.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page