Connectez-vous à nous

Inauguration du Sentier cyclable et pédestre le 2 septembre

Actualités

Inauguration du Sentier cyclable et pédestre le 2 septembre

ACTIVITÉ. Une dizaine d’employés de Laval, dont les conseillers municipaux Nicholas Borne et Stéphane Boyer, participeront à l’inauguration du nouveau Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, le 2 septembre.

Commentaires

Les cyclistes prendront la route en matinée et un arrêt est prévu à 13h aux berges Saint-Maxime. Par la suite, ils se rendront jusqu’au parc Lafontaine où un grand rassemblement est prévu.

«Nous partirons d’Oka et des gens prendront le départ du Mont Saint-Hilaire. On se rejoint donc à Montréal», précise Nicholas Borne, conseiller municipal de Laval-les-Îles.

L’aménagement du Sentier, qui passe par Laval, est le fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine (CMM) de Montréal et 17 municipalités du Grand Montréal pour un financement total de 60 M$.

«Avec la participation de Vélo Québec et de Défi santé, cette journée sera également l’occasion d’inciter petits et grands à utiliser des moyens de transport actif, une étape importante vers de saines habitudes de vie, souligne M. Borne. Les piétons et cyclistes se partageront le sentier. Nous voulons mettre en valeur la Trame verte et bleue.»

Cette piste cyclable et pédestre, dont le tracé final aura 16 kilomètres à Laval, traverse les secteurs Laval-sur-le-Lac, Sainte-Dorothée, l’île Paton, Chomedey et Laval-des-Rapides. «Nous sommes présentement à 14 km avec le tracé actuel.»

Investissement de 8 M$

L’élu de Laval-les-Îles a confié que la Ville investira un montant de 8 M$ pour la portion du trajet sur le territoire lavallois. «Pour le moment, les sommes engagées sont moins élevées, car le tracé n’est pas final, précise-t-il. Par exemple, la section qui devait passer sous l’autoroute 13 ne sera complétée que d’ici deux ans. Le tracé passe sur le boulevard Samson, par-dessus l’autoroute 13. Des poteaux d’utilités publiques devront être déplacés.»

Les travaux comprennent le repavage de la chaussée, l’installation de bollards et balises le long des voies routières, le marquage au sol et l’installation d’enseignes de signalisation aux abords des rues.

«Ces travaux contribuent à la qualité de vie des Lavallois et de tous les autres usagers de la région. Je crois bien que le sentier connaîtra beaucoup de succès», termine Nicholas Borne qui a bien hâte d’enfourcher son vélo.

Les cyclistes prendront la route en matinée et un arrêt est prévu à 13h aux berges Saint-Maxime. Par la suite, ils se rendront jusqu’au parc Lafontaine où un grand rassemblement est prévu.

«Nous partirons d’Oka et des gens prendront le départ du Mont Saint-Hilaire. On se rejoint donc à Montréal», précise Nicholas Borne, conseiller municipal de Laval-les-Îles.

L’aménagement du Sentier, qui passe par Laval, est le fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine (CMM) de Montréal et 17 municipalités du Grand Montréal pour un financement total de 60 M$.

«Avec la participation de Vélo Québec et de Défi santé, cette journée sera également l’occasion d’inciter petits et grands à utiliser des moyens de transport actif, une étape importante vers de saines habitudes de vie, souligne M. Borne. Les piétons et cyclistes se partageront le sentier. Nous voulons mettre en valeur la Trame verte et bleue.»

Cette piste cyclable et pédestre, dont le tracé final aura 16 kilomètres à Laval, traverse les secteurs Laval-sur-le-Lac, Sainte-Dorothée, l’île Paton, Chomedey et Laval-des-Rapides. «Nous sommes présentement à 14 km avec le tracé actuel.»

Investissement de 8 M$

L’élu de Laval-les-Îles a confié que la Ville investira un montant de 8 M$ pour la portion du trajet sur le territoire lavallois. «Pour le moment, les sommes engagées sont moins élevées, car le tracé n’est pas final, précise-t-il. Par exemple, la section qui devait passer sous l’autoroute 13 ne sera complétée que d’ici deux ans. Le tracé passe sur le boulevard Samson, par-dessus l’autoroute 13. Des poteaux d’utilités publiques devront être déplacés.»

Les travaux comprennent le repavage de la chaussée, l’installation de bollards et balises le long des voies routières, le marquage au sol et l’installation d’enseignes de signalisation aux abords des rues.

«Ces travaux contribuent à la qualité de vie des Lavallois et de tous les autres usagers de la région. Je crois bien que le sentier connaîtra beaucoup de succès», termine Nicholas Borne qui a bien hâte d’enfourcher son vélo.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page