Connectez-vous à nous

Inauguration de l’Habitation Raymond-Goyer

Communauté

Inauguration de l’Habitation Raymond-Goyer

C’est en présence de nombreux politiciens et de la famille Goyer qu’a été inauguré, le 14 mai, l’Habitation Raymond-Goyer.

Situé sur la 81e Avenue, l’immeuble de 76 logements abordables est destiné aux personnes de 65 ans et plus. Une quarantaine d’entre elles habitait auparavant les Immeubles Val-Martin. «Ils ne sont pas déracinés», observe Ginette Grisé, conseillère municipale et présidente de l’Office municipale d’habitation.

La moitié des locataires bénéficie du Programme de supplément au loyer. Il s’agit d’une aide financière sans laquelle des personnes à faible revenu devraient consacrer plus de 25 % de leur revenu au logement.

Construction LEED

Lors de la conférence de presse, le maire Gilles Vaillancourt a rappelé que l’édifice a été construit sur l’ancien stationnement du Dominion Store. Il a insisté sur l’importance de requalifier les espaces vacants.

La construction représente un investissement de plus de 9,6 M$ provenant des gouvernements fédéral, provincial et municipal. Le bâtiment a été conçu afin de répondre aux normes LEED.

«C’était important pour le conseil d’administration», a souligné Mme Grisé en soulignant que cela signifie une meilleure qualité de vie pour les résidents et une plus grande efficacité d’exploitation. «Si on le fait dans le cadre de logements sociaux, les constructeurs devraient pouvoir le faire», a-t-elle mentionné.

Honoré

Le nom de l’immeuble rend hommage à Raymond Goyer, conseiller de Saint-Martin de 1973 jusqu’à son décès en 1986. «Je suis heureux d’honorer la mémoire d’un commerçant, d’un quincailler au grand cœur communautaire», a souligné le maire Gilles Vaillancourt en ajoutant qu’il est important de marquer l’histoire par ceux qui l’ont façonnée.

«C’est un bâtiment moderne et écologique qui représente les valeurs de mon père», confie Richard Goyer en regardant l’immeuble. Au décès de son père, il lui avait succédé comme conseiller municipal du secteur jusqu’en 2005.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page