Connectez-vous à nous

Il a préparé un souper presque parfait!

Communauté

Il a préparé un souper presque parfait!

Participant à l’émission Un souper presque parfait, Guy Normandeau a terminé sa semaine de tournage de belle façon en remportant le prix de 2000 $.

Le concept est fort simple: cinq inconnus se reçoivent mutuellement à souper et au terme de la soirée, des notes sont octroyés à l’hôte. Le repas concocté par le résident de Sainte-Dorothée devait donc rivaliser en saveurs avec ceux des quatre candidats auxquels il a été jumelé.

Son entrée, plat principal et dessert lui ont valu une note de 33 sur 40, la plus haute parmi les cuisiniers en herbe. «La journée où je recevais, j’étais calme et serein. Je savais que je maîtrisais ce que j’allais servir. Je n’étais pas là pour gagner, c’était beaucoup plus pour servir de bons plats et faire plaisir aux gens. Je voulais juste que ce soit réussi», explique-t-il.

Devant les caméras

Le Lavallois n’a pas été trop intimidé par les caméras qui suivaient les participants dans les salles à dîner et leur cuisine. Des commentaires faits hors champ par André Ducharme venaient aussi ajouter du piment à l’émission diffusée sur les ondes de V.

«Ça été facile pour moi de faire abstraction des caméras. Je suis quelqu’un qui parle beaucoup et on a vu ma vraie personnalité. J’étais content de ça. Malheureusement, la chimie ne s’est pas créé dans notre groupe», mentionne M. Normandeau, ajoutant que le petit grain de sel d’André Ducharme l’avait bien fait rire. «Il m’a épargné un peu, mais comme je suis baveux et taquin, faut en prendre autant qu’on en donne! Je ne prends pas ça personnel.»

Aucune attente

Guy Normandeau a toujours aimé cuisiner. Il a entendu parler de l’émission par des formulaires d’inscription laissés par une patiente à la clinique de physiothérapie où il travaille.

«Je n’avais aucune attente. Je voyais plutôt ça comme une aventure et une expérience. J’allais là aussi pour une bonne semaine de bouffe, mais ça n’a pas été tout à fait ça», conclut-il en riant.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page