Connectez-vous à nous

Homme arrêté après avoir mis le feu à une maison

lidl opening times today

Faits divers

Homme arrêté après avoir mis le feu à une maison

Le Service de police (SPL) et le Service de sécurité incendie de Laval ont mené une intervention conjointe auprès d’un citoyen de Saint-François ayant mis à exécution son intention de mettre le feu à une résidence située sur le boulevard des Mille-Îles.

Des patrouilleurs du SPL ont d’abord répondu à l’appel initial fait au 911 à 14h15, le mercredi 15 avril.

Un homme aux idées suicidaires s’était barricadé dans la salle de bain d’une maison habitée par de la famille éloignée.

Menaces d’explosion

Après discussions avec cette personne et deux de ses proches, les policiers ont jugé très crédibles ses menaces de faire exploser ce bungalow situé aux abords de la rue Cannuel.

Visiblement intoxiqué et tenant des propos suicidaires, l’homme soulignait détenir des accessoires suffisants pour faire exploser l’endroit.

Périmètre et évacuation

C’est pourquoi, les agents ont alors effectué un repli stratégique. Ils ont demandé l’aide du Groupe d’intervention tactique (GIT), ainsi que le soutien des pompiers vers16h36.

Parallèlement, les policiers ont érigé un périmètre de sécurité. Plus ou moins huit personnes ont été évacuées de quatre adresses du voisinage.

Pour leur part, les premiers sapeurs sont arrivés sur place à 16h41.

Toutefois, le total de 9 unités, soit 22 pompiers, a dû attendre plusieurs heures avant de procéder à une attaque défensive du feu qui a été déclenché autour de 20h30.

Arrestation

C’est à 21h30 que les policiers ont réussi à pénétrer dans la pièce où se trouvait l’individu. Ils l’ont maîtrisé et menotté, avant de le confier à Urgences-santé.

L’homme avait inhalé une bonne quantité de fumée, en plus d’avoir consommé diverses substances illicites. Les paramédicaux l’ont donc emmené dans un centre hospitalier pour y recevoir les soins adéquats.

De leur côté, les pompiers ont contrôlé l’incendie à 21h51. La scène a été levée sur le coup de 22h et les gens évacués ont pu regagner leur foyer.

Comparution prochaine

Toutefois, des policiers étaient toujours sur la scène 30 minutes plus tard afin de faire la lumière sur l’événement, ainsi que surveiller l’endroit pour l’enquêteur assigné à ce dossier d’incendie volontaire.

Les dommages sont évalués à 50 000 $ au bâtiment et 10 000 $ à son contenu.

L’individu en cause demeurait hospitalisé dans la matinée du 16 avril, mais il pourrait comparaître dès aujourd’hui sous divers chefs d’accusation dont méfait et incendie criminel.

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page