Connectez-vous à nous

Guillaume Allard-Caméus avec les Alouettes

Football

Guillaume Allard-Caméus avec les Alouettes

Le porteur de ballon Guillaume Allard-Caméus aura une nouvelle chance de jouer dans la Ligue canadienne de football (LCF). Les Alouettes de Montréal lui ont fait signer un contrat, lundi dernier, et ils l’ont invité à se joindre à leur équipe de réserve.

Commentaires

Choix de cinquième ronde (33e) des Tigers-Cats de Hamilton au printemps dernier, l’athlète de Laval est passé par toute la gamme des émotions au cours des derniers jours. «Cette dernière semaine se situe dans le Top 3 des plus intenses de ma vie», a-t-il lancé dans une entrevue téléphonique accordée au Courrier Laval

D’abord, Guillaume a reçu une mauvaise nouvelle de la part des Tiger-Cats de Hamilton, qui ont décidé de le retrancher de leur alignement, le 24 août dernier. Il a été victime du ratio Canadiens-Américains exigé par la LCF. «J’ai été surpris, car j’avais eu une discussion avec l’entraîneur Marcel Bellefeuille. Je ne pensais pas être retranché au retour de la semaine de congé. Je me suis remis en question. Est-ce que j’ai fait le bon choix d’opter pour la LCF au lieu de jouer une dernière saison avec le Rouge et Or de l’Université Laval?» de dire celui qui a réussi un plaqué sur les unités spéciales, en quatre joutes avec les Tiger-Cats. «Je me suis assis pour réfléchir. Je me suis mis à téléphoner aux équipes et je voulais aussi me trouver un agent. J’ai contacté Darren Gill, l’agent de mon ami Étienne Légaré, et il me connaissait déjà. Il m’a mis en communication avec les Alouettes», a-t-il enchaîné.

Un essai avec les Alouettes

Trois jours plus tard, il a obtenu un essai avec les Alouettes devant deux membres des opérations football de l’équipe, à Burlington. «Je savais que j’avais une seule journée pour impressionner. Je savais que j’étais en bonne condition physique», a-t-il révélé.

Lundi dernier, il a appris la bonne nouvelle, qui lui a permis de percer l’alignement de réserve. Il a aussi signé une entente comme joueur régulier au cas où ses services seraient requis rapidement. «Je suis comblé. C’est un rêve d’enfance de faire partie des Alouettes. C’est un honneur. Mon parcours est différent, car j’ai joué tout mon football au Québec. J’en suis fier», a mentionné l’ancien porte-couleurs des Broncos de Duvernay. «Avec le recul, c’est peut-être un mal pour un bien d’avoir été libéré des Tiger-Cats», a-t-il poursuivi.

Guillaume a la chance d’affronter les Lions de la Colombie-Britannique, le 4 septembre, à Vancouver, équipe contre laquelle il a disputé son premier match chez les professionnels, le 10 juillet. «Le système de jeu des Alouettes est différent et je dois assimiler plusieurs nouvelles choses rapidement. Je suis un professionnel et j’y travaille. J’aimerais jouer, mais tout dépendra de l’état de santé des Canadiens qui sont actuellement blessés», a-t-il fait remarquer hier.

Guillaume rejoint donc deux autres Lavallois, Danny Desriveaux et son bon ami Martin Bédard. Il a d’ailleurs joué son football mineur en compagnie de Bédard chez les Broncos de Duvernay et avec les Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal (collégial AAA).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page