Connectez-vous à nous

GTS, filiale de la constellation Doncar

Actualités

GTS, filiale de la constellation Doncar

C’est la firme Les Grands Travaux Soter qui a obtenu, le 12 septembre dernier, un contrat d’un peu plus de 400 000 $ pour la consolidation et la protection de la pile du pont du chemin des Trilles, reliant l’île Pariseau à l’île Verte, dans l’extrême pointe ouest de Laval.

Ce contrat, rappelons-le, a été octroyé sans appel d’offres par le maire Gilles Vaillancourt, quelques semaines avant qu’il ne démissionne.

Ce dernier avait alors évoqué un «cas de force majeure», étant donné l’urgence que commandait l’état de la structure révélait le Courrier Laval, dans son édition du 21 novembre.

Doncar

Les Grands Travaux Soter est une filiale du Groupe Doncar, qui a défrayé la manchette au cours des dernières années.

En 2008, Doncar Construction a plaidé coupable à une accusation de fraude fiscale devant la Cour du Québec.

L’entreprise avait alors écopé d’une amende de 102 450 $, montant correspondant à 80 % de l’impôt fédéral éludé en 2002.

Une enquête de l’Agence du revenu du Canada avait alors mis au jour un stratagème de fausse facturation totalisant près d’un demi-million, qui réduisait d’autant ses revenus imposables.

Deux ans plus tard, à la lumière de ce jugement, la Régie du bâtiment suspendait la licence d’entrepreneur de Doncar Construction.

Dans une décision rendue le 28 juillet 2010, on lui retirait sa licence pour une période de 15 jours, allant du 20 septembre au 4 octobre 2010.

En avril 2011, les soupçonnant de fraudes fiscales qui auraient été commises entre 2004 et 2008, Revenu Québec perquisitionnait Doncar Construction et Construction Soter au siège social qu’elles partagent, à Laval.

À l’instar de la filiale Les Grands Travaux Soter, fondée à Laval en 1996, ces deux sociétés alors visées par le fisc québécois appartiennent au Groupe Doncar, fondé en 1986 par l’homme d’affaires Joseph Giguère.

D’ailleurs, ce dernier occupait, jusqu’au 24 mars 2011, les postes de vice-président, trésorier et de secrétaire de Les Grands Travaux Soter. Le président, Marc Lussier, assume depuis le 30 mars 2011 la trésorerie et le secrétariat de cette filiale, qui tient ses quartiers généraux sur le rang Saint-Elzéar, à Laval.

Commission Charbonneau

Plus récemment, les noms d’Éric et Jocelyn Giguère, fils de Joseph, ont été cités à la commission Charbonneau.

Lors de son témoignage, l’ex-ingénieur corrompu à la Ville de Montréal, Luc Leclerc, a indiqué avoir été invité à un voyage à Cuba, au début des années 2000, par Éric Giguère, dirigeant chez Construction Soter.

M. Leclerc aurait aussi voyagé en Allemagne au frais de cette entreprise et encaissé des enveloppes en retour de gonflement de factures entre 2000 et 2009.

En 2001, en échange d’extras gonflés, Luc Leclerc aurait également touché de l’argent comptant de Jocelyn Giguère, dirigeant de Doncar Construction.

Jusqu’au 7 juin 2012, Jocelyn Giguère présidait aux destinées de Doncar, alors que son frère Éric cumulait les fonctions de trésorier et de secrétaire.

Quant au conseil d’administration de Construction Soter, jusqu’au 8 décembre 2011, Éric Giguère en était le président et son frère Jocelyn le vice-président.

Enfin, selon un ancien organisateur du Parti du maire démissionnaire de Montréal, Gérald Tremblay, Martin Dumont, les sociétés Construction Soter et Doncar Construction auraient versé, chacune, un chèque de 5000 $ lors d’un petit-déjeuner de financement que le parti Union Montréal avait tenu au Club St-Denis, en 2004.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page