Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Immobilier

Groupe Maurice inaugure sa première résidence à Laval

Mise à jour: 11h35, 16 octobre

Deux ans après sa mise en chantier, la résidence iVVi du Groupe Maurice accueillait le 1er octobre ses premiers occupants au cœur du Quartier Saint-Martin.

Construit au coût de 50 M$, cette résidence pour retraités affiche «déjà un taux d’occupation à 85 %», indique la conseillère aux Communications et Affaires publiques du Groupe, Sarah Ouellette. Celle-ci se réjouit du fait que «la Covid-19 n’a pas freiné les ardeurs de la clientèle».

Ce complexe abritant quelque 400 appartement et unités de soin est le premier qu’inaugure le Groupe Maurice depuis qu’a frappé la pandémie.

Délai

La fermeture des chantiers décrétée par Québec au printemps devait toutefois contraindre le géant immobilier à revoir l’échéancier de livraison du projet.

«Cela dit, la rigueur du Groupe Maurice et l’assiduité du personnel sur le terrain nous avaient permis de gagner quelque peu d’avance en début de construction, ce qui nous a menés à une ouverture retardée au 1er octobre plutôt qu’au 1er septembre», note Mme Ouellette.

Afin de minimiser les impacts de ce report auprès des futurs résidents qui se retrouvaient dans une situation plus critique, une entente a été convenue avec l’entrepreneur général pour entreposer leurs biens dans leur unité, même si celle-ci ne pouvait être habitée. Le temps de quelques jours, certains ont été relocalisés aux hôtels Sheraton et Hilton de Laval, ajoute-t-elle tout en précisant que «la quasi-totalité des coûts» a été assumée par le Groupe Maurice.

70 emplois

Située en bordure du boulevard Saint-Martin, angle Daniel-Johnson, face au Centropolis, cette résidence se déploie sur trois niveaux pour culminer à une hauteur de 10 étages. Quelque 70 personnes y travaillent.

Bien qu’il détienne 35 résidences et plus de 10 000 appartements, le Groupe Maurice en est à son premier complexe à Laval. Une première présence qui fera toutefois des p’tits, affirmait le président Luc Maurice en 2018, lui qui projetait construire sur l’île Jésus entre trois et cinq autres complexes d’ici 2025.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page