Connectez-vous à nous

Gizem Camkiran et Hajar Yansli brillent à Toronto

Sports

Gizem Camkiran et Hajar Yansli brillent à Toronto

TAEKWONDO. Gizem Camkiran et Hajar Yansli, du Club de taekwondo Laval, ont récemment connu beaucoup de succès dans leur catégorie respective dans la Ville Reine en remportant la médaille d’or au Toronto Open.

Commentaires

L’entraîneur Benoit Morrissette s’est réjoui du succès obtenu par ses deux protégées à l’une des compétitions les plus prestigieuses au pays.

Gizem, qui célébrera son 18e anniversaire de naissance le 2 janvier, en était à sa toute première présence dans la catégorie senior (plus de 67 kilos).

Elle a pris la mesure de l’Ontarienne Mona Parhar par le pointage de 13 à 1 en grande finale. L’arbitre a dû arrêter le combat au troisième round en raison du trop grand écart de points qui séparait les deux athlètes.

«Au début, j’avais un peu de stress et j’étudiais ma rivale. Au deuxième round, j’ai commencé à percer sa défensive alors que je l’ai dominé au dernier assaut», analyse-t-elle.

L’athlète du secteur Val-des-Brises avait eu le meilleur sur une autre représentante de l’Ontario Daniya Dhillon, par le compte de 14 à 6, en demi-finale.

«Mon psychologue sportif, Michel Hogue, m’a beaucoup aidée à gérer mon stress. Grâce à lui, je suis meilleure. Je ne cesse de prendre de l’expérience», ajoute Gizem.

On se souvient que Gizem avait raflé le titre de championne canadienne junior en l’emportant avec un peu moins de facilité, 3 à 1, face à Parha, à Montréal.

Un nom à retenir

Hajar Yansli (11 ans) a impressionné la galerie en défaisant Jayalalitha Meier, de la Nouvelle-Écosse, par la marque de 6 à 3, pour ainsi mettre la main sur un premier titre d’envergure en carrière dans la catégorie des moins de 33 kg chez les cadets (moins de 14 ans).

Hajar a obtenu un laissez-passer dès son premier combat, car l’Américaine Michelle Parimbez a déclaré forfait en raison d’une blessure qu’elle s’était infligée lors de la pratique matinale.

En demi-finale, Hajar n’a fait qu’une bouchée de sa rivale, l’Ontarienne Shea MacDonald, qu’elle a écrasé 21 à 1. L’officiel a d’ailleurs mis fin aux hostilités au terme du deuxième assaut en raison de l’écart trop élevé de pointage.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page