Connectez-vous à nous

Garderie et école évacuées pour éviter l’intoxication

Faits divers

Garderie et école évacuées pour éviter l’intoxication

PRÉVENTION . Dans la matinée du 6 juillet, presqu’au même moment, deux interventions du Service de sécurité incendie ont mené à l’évacuation d’une garderie de Sainte-Dorothée et une école primaire de Vimont en raison d’importantes émanations de monoxyde de carbone.

Commentaires

À 9h, c’est devant un petit centre commercial situé au 559, chemin du Bord-de-l’Eau, que se sont présentés des pompiers afin de répondre à un appel rapportant une fuite de gaz.

On a rapidement procédé à l’évacuation des 20 enfants et du personnel du Centre éducatif Mes Premiers Pas jouxtant une pizzéria.

«On est habitués à faire des exercices d’évacuation, de confier fièrement Corinne Tremblay, la directrice-adjointe de cette garderie accueillant des petits de cinq mois à cinq ans. D’ailleurs, les pompiers ont été impressionnés par notre efficacité. Nous sommes partis jouer au parc avec des bouteilles d’eau et les couches. On a eu chaud pendant que les enfants, eux, avaient beaucoup de fun!»

Source du problème

Dans leur exploration des lieux, les pompiers ont découvert la cause des émanations toxiques, soit un four défectueux du restaurant Pizza Ste-Dorothée. Les lectures ont montré un taux de 80 PPM (parties par million) de monoxyde de carbone, alors que la norme dans un commerce est de 35, celle d’une résidence étant de 9.

Après avoir coupé l’alimentation en gaz propane, on a procédé à la ventilation des locaux du centre commercial. La garderie, où on atteignait 18 PPM, a pu rouvrir ses portes dès 10h30, les émanations étant de retour à la normale.

Travaux dangereux

Un peu plus tôt, à 8h55, des travailleurs utilisant une scie découpeuse à usage multiple au sous-sol de l’école Les Explorateurs, sis au 1880, rue Boisvert, ont eu la mauvaise surprise de voir celle-ci provoquer des émanations à risque. Au plus fort de l’incident, l’analyse de l’air indiquait entre 140 et 332 PPM.

Les pompiers ont sorti la scie et évacué l’endroit pour ensuite ventiler les locaux affectés.

«Un accident semblable s’est produit il y a trois jours dans un garage, de prévenir Christian Grand’Maison, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval. Quand on utilise des équipements fonctionnant à essence ou gaz, il est important de le faire dans des endroits bien ventilés afin de prévenir un taux dangereux d’émanations.»

Personne n’a été incommodé dans chacun de ces deux événements.

M. Grand’Maison rappelle que tel que le veut l’usage en pareille situation, le médecin de garde du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Laval a été prévenu pour autoriser le retour des personnes touchées dans ces lieux respectifs et émettre ses recommandations.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page