Connectez-vous à nous

Fréquentation augmentée à Laval en blanc

Culture

Fréquentation augmentée à Laval en blanc

BILAN. Poursuivant sa formule d’un seul week-end après plusieurs années où il s’étalait sur plusieurs semaines, le festival Laval en blanc a accueilli pas moins de 20 000 visiteurs du 26 au 28 janvier dans le Vieux-Sainte-Rose.

Commentaires

C’est 5000 de plus qu’en 2017, le temps clément ayant certainement été un facteur déterminant ainsi que le retour d’activités traditionnelles et toujours aussi populaires comme le traîneau à chiens, les glissades structures de neige et feux d’artifice.

Sur le site aménagé principalement sur la berge des Baigneurs, de nombreux festivaliers ont apprécié l’atelier de sculptures de neige et vitrail sur glace, en plus de confirmer l’attrait de nouvelles activités tels l’hébertisme et le lancer de la hache.

En plus des prestations attendues d’Andréanne A. Malette et Henri Godon, les visiteurs ont eu droit aux spectacles de Lendemain de veille, En 2 temps et Les poules à Colin.

De cette édition, on retiendra également la décoration du hall d’entrée du chapiteau grâce à une œuvre d’art de dizaines de lanternes faite par les élèves de l’école Villemaire, en plus de  la présence des joueurs du Rocket de Laval pour une partie amicale avec de jeunes citoyens disputée devant une foule partisane.

C’est 5000 de plus qu’en 2017, le temps clément ayant certainement été un facteur déterminant ainsi que le retour d’activités traditionnelles et toujours aussi populaires comme le traîneau à chiens, les glissades structures de neige et feux d’artifice.

Sur le site aménagé principalement sur la berge des Baigneurs, de nombreux festivaliers ont apprécié l’atelier de sculptures de neige et vitrail sur glace, en plus de confirmer l’attrait de nouvelles activités tels l’hébertisme et le lancer de la hache.

En plus des prestations attendues d’Andréanne A. Malette et Henri Godon, les visiteurs ont eu droit aux spectacles de Lendemain de veille, En 2 temps et Les poules à Colin.

De cette édition, on retiendra également la décoration du hall d’entrée du chapiteau grâce à une œuvre d’art de dizaines de lanternes faite par les élèves de l’école Villemaire, en plus de  la présence des joueurs du Rocket de Laval pour une partie amicale avec de jeunes citoyens disputée devant une foule partisane.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page