Connectez-vous à nous

Francine Charbonneau se tourne vers l’avenir

Actualités

Francine Charbonneau se tourne vers l’avenir

POLITIQUE. Contrairement à ce que les gens pourraient penser, Francine Charbonneau ne prend absolument pas comme un désaveu la décision de Philippe Couillard de confier à un autre député le ministère de la Famille. Elle y voit plutôt un feu vert à s’investir plus à fond dans ses autres mandats: les aînés, la lutte à l’intimidation et Laval.

Commentaires

«J’ai appris 12h avant le remaniement que je gardais des responsabilités, a-t-elle mentionné cet après-midi, tout juste après son retour à Laval. On m’a expliqué que ces tâches étaient suffisamment importantes pour qu’on me libère afin de leur consacrer plus de temps.»

La ministre Charbonneau s’est également réjouie de la nomination de Sébastien Proulx au ministère de la Famille, un député qui fera le travail, selon elle. «Ce sera intéressant d’avoir la vision d’un homme à ce poste.»

Un travail colossal

Dans le bilan qu’elle trace sur ses 18 mois passés à la tête de la Famille, l’élue de Mille-Îles relève le travail colossal effectué par son équipe.

«Le premier ministre avait une vision très claire [pour ce Ministère] et on l’a amené où on voulait que ça se rende», a-t-elle fait valoir, soulignant notamment l’équité sociale mise en place par son gouvernement, alors que les mieux nantis ont à débourser un peu plus pour les services de garderie que ceux à faible revenu.

Dossiers à venir

Parmi les dossiers qui retiendront son attention, on note la bonification de la politique «Vieillir et vivre ensemble», mise en place en 2012 sous l’égide de sa prédécesseure, Marguerite Blais. Ce plan d’action vise à offrir aux personnes aînées «les meilleures conditions possibles pour qu’elles puissent demeurer dans leur milieu de vie et contribuer pleinement au développement économique, social et culturel du Québec».

«La politique sera renouvelable en 2017 et il faut l’améliorer. Même si elle n’est pas tellement vieille, il faut lui donner le « look » d’aujourd’hui.»

Tendre la main aux proches aidants et entendre leurs besoins; se pencher sur la maltraitance des aînés, voir au développement du plan d’action contre la lutte à l’intimidation, qui doit faire son chemin parmi divers ministères, sont aussi des mandats qui se retrouveront sur sa table de travail. Et c’est sans compter tout le boulot à abattre sur l’île Jésus, entre autres, sur le plan du transport, du développement habitation et commercial et auprès de la Commission scolaire de Laval.

«Je suis chanceuse de pouvoir compter sur mes collègues libéraux lavallois. Je suis très bien entourée», a-t-elle conclu.

Députée de Fabre

Mme Charbonneau a d’ailleurs reçu les félicitations de Monique Sauvé, sa consoeur de Fabre nouvellement élue le 9 novembre 2015, et dont le nom a circulé quelques jours avant le remaniement à l’effet qu’elle ferait peut-être son entrée au Conseil des ministres.

«C’était seulement une rumeur, toute mon attention est sur mon poste de députée, c’est ma priorité, a rapporté Mme Sauvé, qui était présente à l’assermentation, jeudi. J’étais très heureuse d’être là et fière de mes collègues. C’est beaucoup d’émotions depuis mon élection!»

L’élue a souligné qu’elle avait lancé récemment ses groupes extra-terrain formés de citoyens et partenaires, en lien avec les 10 engagements pris lors de la campagne précédant l’élection partielle, notamment le transport en commun, les zones inondables et l’accès aux soins de santé. «Il y a beaucoup de travail, mais aussi beaucoup de passion!»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page