Connectez-vous à nous

Foule record pour la fête nationale

lidl opening times today

Actualités

Foule record pour la fête nationale

Alors que plus de 70 000 personnes ont pris part aux activités organisées par la Société nationale du Québec (SNQ) à Laval, c’est une foule de quelque 40 000 personnes qui a assisté au grand concert tenu en soirée au Centre de la nature, un record pour l’événement estime l’organisation locale de la fête nationale.

«Même après 185 ans, elle [la fête nationale] demeure un moment de rassemblement unique auquel les Québécois de partout participent traditionnellement avec cœur et fierté», a souligné par voie de communiqué Jean Desautels, président de la SNQ à Laval.

Des dizaines de bénévoles ont travaillé à l’organisation de 16 événements sur l’île Jésus.

Quant au spectacle mis en scène par Émilie Laforest, dont l’orchestre maison était confié à Denis Faucher, il a su plaire au grand public par sa diversité en styles musicaux et générations d’artistes québécois.

Avant que Paul Piché ne clôt le party Heureux d’un printemps en compagnie de la plupart des autres chanteurs de la soirée, les gens ont eu droit à quelques moments de magie dans une ambiance plus qu’enthousiaste et chaleureuse, témoignait-t-on après l’événement au succès historique.

À l’animation, Neev a donné le coup d’envoi, relayé en musique par la Lavalloise d’adoption Guylaine Tanguay, accompagnée pour l’occasion par 150 Petits Chanteurs de Laval sur Il était une fois…, elle qui a démontré plus tard tout son talent de yodleuse au grand plaisir des spectateurs

Par la suite, Marie-Mai a choisi du matériel récent, exauçant également son vœu d’interpréter L’escalier aux côtés de Paul Piché, présenté en cours de soirée par son vieil ami Breen Leboeuf, avant de livrer une version mémorable d’Un château de sable rehaussée d’exotisme par l’apport de Flavia Nascimento en langue portugaise; elle qui venait de faire honneur à l’inspirante Chez nous, de Daniel Boucher.

Pendant que les confettis volaient partout et qu’Hubert Lenoir, ainsi qu’Ilam, y allaient de quelques titres, suivi du délire ayant accueilli la prestation de Loud pour qui une très large partie de la foule s’était déplacée, un trio de circonstance a ravi l’assistance, formé alors de Mara Tremblay, Patrice Michaud et Fanny Bloom, cette dernière ayant aussi eu la part du gâteau en se réservant la pièce iconique Mon pays, de Gilles Vigneault.

Parmi les autres moments forts du concert, notons la lecture d’un texte patriotique de la poète Leslie Piché par la comédienne et autre Lavalloise d’adoption Béatrice Picard; ainsi que l’explosion ultime des feux d’artifice dynamisée par les rythmes de King Abid passé derrière la console comme DJ pour l’occasion.

Commentaires

Continuer la lecture

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page