Connectez-vous à nous
Les deux tiers (67 %) des entreprises soutenues par le programme d’Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) depuis le début de la pandémie comptent 10 employés ou moins. (Photo 2M.Media – Archives)

Économie

Fonds de 1,5 M$ en prêts pour les PME

En soutien aux entreprises lavalloises touchées par la pandémie, le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec allonge une enveloppe additionnelle de 1,5 M$.

Administrée par Laval économique, cette somme vise à soutenir le fonds de roulement des PME afin que celles-ci soient en mesure de maintenir, consolider ou relancer leurs activités en cette période de reprise économique.

Depuis que sévit la crise sanitaire, l’administration municipale a réalisé pas moins de 168 interventions financières totalisant quelque 6,3 millions de dollars, soit une moyenne de 37 500 $ par prêt consenti. À l’échelle du Québec, c’est plus de 1,3 milliard de dollars qui ont été octroyés en prêts aux entreprises par le gouvernement, tous secteurs d’activité confondus.

«Les fonds supplémentaires annoncés pour la Ville de Laval vont aider les entreprises les plus touchées par la crise à intégrer pleinement la phase de relance économique», a déclaré en début de semaine la ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours.

3 %

Disponible via le programme d’Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) et son volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), ce soutien financier prend la forme d’un prêt maximal de 50 000 $ à un taux d’intérêt avantageux de 3 %.

Les modalités prévoient un moratoire sur le remboursement du capital et des intérêts jusqu’au 1er septembre 2021, la possibilité d’un moratoire additionnel de 12 mois sur le remboursement du capital, l’amortissement du prêt sur 36 mois suivant le moratoire, voire la possibilité d’amortir le remboursement jusqu’à 60 mois au-delà du 1er septembre 2021.

«Jusqu’à ce que toutes les PME reprennent leurs activités normales, nous demeurons attentifs à leurs besoins», a indiqué le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, Benoît Charette, saluant du coup la résilience de la communauté d’affaires lavalloise.

«À travers cette situation sans précédent, les entreprises de chez nous ont su relever les défis engendrés par les fermetures temporaires, la mise en place de nouvelles mesures sanitaires, le télétravail et la rareté de la main-d’œuvre, a renchéri le député caquiste de Sainte-Rose, Christopher Skeete. Je suis fier que nous puissions continuer d’appuyer leurs efforts en modulant nos programmes.»

Pour vérifier leur admissibilité aux aides financières et déposer une demande, les entreprises sont priées de contacter le Service du développement économique de la Ville au 450 978-5959 ou à lavaleconomique@laval.ca.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page