Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté)

COVID-19

Fin de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés

Le gouvernement du Canada a annoncé une première phase d’assouplissement des mesures frontalières pour les voyageurs qui arrivent au Canada. Elle entrera en vigueur à compter du mardi 6 juillet.

Celle-ci vise les personnes ayant un droit d’entrée (citoyens canadiens, résidents permanents et personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens) et les ressortissants étrangers autorisés à entrer au Canada selon les restrictions de voyage actuelles.

Les voyageurs qui auront reçu la série complète de doses d’un vaccin, ou d’une combinaison de vaccins, approuvé par le gouvernement fédéral au moins 14 jours avant d’entrer au Canada n’auront pas à se soumettre à la quarantaine obligatoire de sept jours. Pour le moment, cela inclut les vaccins de Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Cet assouplissement signifie également qu’ils n’auront pas à séjourner dans un hôtel autorisé par l’instance gouvernementale le temps d’obtenir le résultat du test effectué à l’arrivée. Le dépistage au huitième jour est aussi évité.

Les enfants non vaccinés de moins de 18 ans ou les adultes à charge voyageant avec des personnes qui ont reçu leurs deux doses s’ajoutent aux voyageurs exemptés du séjour à l’hôtel.

Statut vaccinal

Peu importe leur situation, tous les voyageurs doivent continuer de transmettre électroniquement des renseignements liés à la COVID-19 via l’application ArriveCAN. Ils devront aussi satisfaire aux exigences en matière de tests effectués au préalable et à l’arrivée au Canada.

La décision finale concernant l’exemption de certaines mesures sera ensuite prise par un représentant du gouvernement.

La preuve vaccinale doit quant à elle être remise en téléversant les documents justificatifs dans la même application. Il est recommandé d’en conserver une copie papier ou électronique avec soi à tout moment dans les 14 jours qui suivront l’entrée au pays.

Un plan de quarantaine approprié doit également être présenté en cas de test positif à la COVID-19 malgré le fait d’avoir reçu deux doses de vaccin.

Ouverture appréciée

François Legault, premier ministre du Québec, a appuyé la réouverture des frontières du Canada aux personnes pleinement vaccinées.

«La position du Québec, c’est qu’on est d’accord pour ouvrir les frontières, à commencer par les États-Unis, mais à condition qu’on exige que les personnes aient reçu leurs deux doses, a-t-il affirmé au cours d’une mêlée de presse tenue lundi. Ça suppose d’avoir une preuve vaccinale.»

Par ailleurs, M. Legault s’est fait administrer sa seconde dose de vaccin contre la COVID-19 en marge de cette même disponibilité médiatique.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page