Connectez-vous à nous

Fiasco au spectacle des Killers à la Place Bell

Actualités

Fiasco au spectacle des Killers à la Place Bell

SOCIÉTÉ. Sécurité insuffisante et attente interminable dans un froid polaire, circulation déficiente et bouchon monstre à quelques rues d’un stationnement débordé, problèmes techniques à répétition, un bon nombre des quelque 10 000 spectateurs ayant assisté au spectacle du groupe The Killers expriment leur colère et déception sur les réseaux sociaux depuis la soirée du 6 janvier.

Commentaires

Autant l’arrivée que le départ de la foule à la Place Bell se seront déroulés dans le chaos le plus total alors que le thermomètre extérieur affichait – 35 degrés Celsius.

En première partie, Alex Cameron n’aura eu droit qu’à une poignée de chanceux dans les gradins, avant que les gars de Las Vegas ne montent sur scène et éprouvent des problèmes de son, dont une fois lors des rappels.

«J’ai vécu pas mal la même chose que les autres: attente dehors, parking pourri, manquer la première partie à cause du manque d’organisation et trois coupures pendant le show (pour lequel j’avais payé 90 $ et certains ont même payé plus), de confier Yann Longueuil, qui réside sur la Rive-Sud de Montréal. C’est inacceptable.»

«J’étais déjà allé à la Place Belle en décembre pour LCD Soundsystem sans trop attendre parce qu’une entrée supplémentaire avait été ouverte au public, de continuer Pamela O’Neill, de Montréal. Là, j’ai dû attendre 50 minutes au milieu des gens qui s’impatientaient et des enfants en plein froid. Rien n’était clairement indiqué, à savoir quelle file emprunter pour le parterre ou les sections. Personne ne nous a jamais donné d’information.»

Sur son compte Instagram, The Killers a d’ailleurs souligné que «La foule était électrisée, mais la salle ne l’était pas». Le courant avait d’ailleurs déjà coupé lors de la prestation de Megadeth lors du premier grand événement rock tenu dans l’amphithéâtre lavallois.

Des excuses

Sur sa page Facebook, la Place Bell a publié un message d’excuses allant comme ceci: «Hier soir, nous avons fait face à diverses situations opérationnelles et nous sommes conscients de votre mécontentement. Nous sommes sincèrement désolés que les actions prises n’aient pas été satisfaisantes. Cependant, ces décisions ont pour but d’assurer le bien-être et la sécurité de tous. Soyez assurés que nous nous efforçons constamment à améliorer votre expérience à la Place Bell.»

L’organisation invite la population voulant lui adresser des questions et commentaires en lien avec l’événement de contacter le 1 855-634-4474.

Autant l’arrivée que le départ de la foule à la Place Bell se seront déroulés dans le chaos le plus total alors que le thermomètre extérieur affichait – 35 degrés Celsius.

En première partie, Alex Cameron n’aura eu droit qu’à une poignée de chanceux dans les gradins, avant que les gars de Las Vegas ne montent sur scène et éprouvent des problèmes de son, dont une fois lors des rappels.

«J’ai vécu pas mal la même chose que les autres: attente dehors, parking pourri, manquer la première partie à cause du manque d’organisation et trois coupures pendant le show (pour lequel j’avais payé 90 $ et certains ont même payé plus), de confier Yann Longueuil, qui réside sur la Rive-Sud de Montréal. C’est inacceptable.»

«J’étais déjà allé à la Place Belle en décembre pour LCD Soundsystem sans trop attendre parce qu’une entrée supplémentaire avait été ouverte au public, de continuer Pamela O’Neill, de Montréal. Là, j’ai dû attendre 50 minutes au milieu des gens qui s’impatientaient et des enfants en plein froid. Rien n’était clairement indiqué, à savoir quelle file emprunter pour le parterre ou les sections. Personne ne nous a jamais donné d’information.»

Sur son compte Instagram, The Killers a d’ailleurs souligné que «La foule était électrisée, mais la salle ne l’était pas». Le courant avait d’ailleurs déjà coupé lors de la prestation de Megadeth lors du premier grand événement rock tenu dans l’amphithéâtre lavallois.

Des excuses

Sur sa page Facebook, la Place Bell a publié un message d’excuses allant comme ceci: «Hier soir, nous avons fait face à diverses situations opérationnelles et nous sommes conscients de votre mécontentement. Nous sommes sincèrement désolés que les actions prises n’aient pas été satisfaisantes. Cependant, ces décisions ont pour but d’assurer le bien-être et la sécurité de tous. Soyez assurés que nous nous efforçons constamment à améliorer votre expérience à la Place Bell.»

L’organisation invite la population voulant lui adresser des questions et commentaires en lien avec l’événement de contacter le 1 855-634-4474.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page