Connectez-vous à nous
Les pompiers ont dû à la fois combattre les flammes, la fumée et une intense chaleur durant cette intervention ayant duré un peu plus de deux heures. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Dégâts de 800 000$ pour un feu suspect dans un bâtiment commercial de l’A-440

Le Service de police de Laval a pris charge de l’enquête résultant d’un incendie jugé suspect dans un bâtiment commercial situé sur la desserte de l’autoroute 440, en fin de soirée, le mercredi 14 juillet.

Notons d’abord que dans la nuit du 16 juillet 2019, six véhicules de luxe avaient été incendiés, dont deux pertes totales, dans le stationnement de ce même immeuble abritant plusieurs commerces en bordure d’autoroute.

Le stationnement de ce même immeuble commercial avait été le théâtre de voitures incendiées il y a presque deux ans jour pour jour. (Photo 2M.Media – Archives)

Or le mercredi 14 juillet, c’est à 22h47 que de nombreux appels de plaignants ont commencé à affluer au 911, témoignant de flammes et fumée apparaissant sur la toiture de cet édifice situé tout juste à l’ouest du boulevard Le Corbusier.

Dès l’arrivée de la première des 9 unités du Service de sécurité incendie de Laval réclamée sur place, soit 34 pompiers, le panache de fumée avait pris de l’importance et la principale préoccupation des sapeurs a été d’endiguer cette propagation, en sauvegardant les bâtiments commerciaux rattachés à celui-ci.

On a aussi vite fait appel aux patrouilleurs du Service de police de Laval afin de contrôler la circulation, ainsi qu’au soutien d’Hydro-Québec et de la firme Energir, en raison de la présence possible de gaz naturel.

L’aide des ambulanciers d’Urgences-santé a également été nécessaire, trois pompiers éprouvant des coups de chaleur pendant le combat intense des flammes. Ces derniers ont été pris en charge par les paramédicaux et transportés en centre hospitalier pour y recevoir les soins appropriés.

C’est sur le coup de 00h58 que les pompiers ont réussi enfin à maîtriser le feu sans toutefois trouver de cause à celui-ci, raison du transfert de l’enquête à la police de Laval.

Si le lieu d’origine de cet incendie n’a pas encore été dévoilé et que sa cause demeure inconnue, on sait cependant que les dommages sont évalués à 300 000$ pour le bâtiment et 500 000$ pour son contenu.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page