Connectez-vous à nous
Mariana Mazza a ressenti beaucoup de fierté devant l’affluence de public, dont sa mère, à son vernissage. (Photo gracieuseté – Éric Myre)

Culture

Exposition de peinture réussie pour Mariana Mazza

L’humoriste Mariana Mazza récemment présenté au grand public Queso Y Papa, son exposition d’une quarantaine de toiles de style pop art.

C’est dans le Vieux-Montréal, à la galerie Institut National Art contemporain, qu’elle a accroché aux murs ses toiles mettant de l’avant des célébrités qu’elle aime et respecte, notamment Dolly Parton, Robin Williams et Madonna.

L’exposition s’est déroulée sur quelques jours.

Processus de création

Mariana Mazza retravaille des images de célébrités en les déguisant avec des détails. Musique en bruit de fond, elle réalise une toile à la fois dans l’espace d’une à huit heures.

«Ça va dépendre des détails que je mets sur une toile et mon élan d’inspiration. Ça dépend de l’état dans lequel je suis; si je suis pressée, si j’ai d’autres choses à faire.»

La peinture est une forme de relaxation pour l’artiste. C’est dans le confort de son domicile que ses œuvres prennent forme.

«C’est important pour moi d’être dans mon élément, de ne pas sentir que c’est plus grand que moi. Je veux rester à la maison, dans mon intimité», précise-t-elle.

Humour et Art

C’est à l’âge de 12 ans que l’humoriste tombe amoureuse de l’art visuel et commence à créer ses propres œuvres. Elle a cependant laissé de côté cette passion pour se consacrer à son métier premier: le rire.

La pandémie lui a permis de redécouvrir cet amour de la peinture et elle souhaite pouvoir continuer à faire les deux simultanément.

«Je prends le temps pour chacun. Dans ma journée, c’est une chose. Le soir, c’est une autre chose, mais je suis capable de trouver du temps pour l’instant.»

Fierté

Celle qui a longtemps vécu à Sainte-Dorothée n’aurait jamais pensé avoir une exposition de ses propres œuvres. Ce qui la comble plus, ce sont l’enthousiasme du public et les nombreux achats de ses toiles.

Il n’y a pas qu’elle qui est fière de cette exposition; sa mère, Sonia Merhe, n’avait que de bons mots à dire sur le travail de sa fille.

«Mariana a toujours aimé la peinture. Elle ne peut qu’être fière d’elle. D’avoir réalisé un si grand exploit, j’ai peu de mots pour décrire la fierté qui m’habite.»

Il est possible d’apprécier les toiles ou reproductions de Mariana Mazza sur marianamazzapeintre.com.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page