Connectez-vous à nous

Exploiteurs de cannabis légal visés par des intros par effraction

Faits divers

Exploiteurs de cannabis légal visés par des intros par effraction

ENQUÊTE. Cinq événements s’étant produits entre le 2 et 11 février mettent en lumière d’étranges introductions par effraction ayant mené à deux arrestations dans le milieu de la production légale de cannabis.

Commentaires

Le 11 février, deux individus dans la trentaine ont été interceptés par la Police de Laval alors qu’ils venaient d’entrer par effraction pour une seconde fois en quatre jours dans une résidence privée de Fabreville.

Durant l’arrestation, les patrouilleurs ont retrouvé un permis d’exploitation qui avait été subtilisé lors de la première visite du duo de malfaiteurs.

Les trois autres infractions ont été commises dans des édifices commerciaux d’un secteur industriel, mais chaque fois, rien n’a été volé sur les lieux. Les dommages se sont limités à ceux causés par l’introduction par effraction.

«Tous ces endroits disposaient de permis de Santé Canada pour l’exploitation légale d’une plantation de cannabis à des fins médicales, de préciser Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval. Pour l’instant, rien ne permet de relier les deux suspects arrêtés aux trois autres événements.»

Le 11 février, deux individus dans la trentaine ont été interceptés par la Police de Laval alors qu’ils venaient d’entrer par effraction pour une seconde fois en quatre jours dans une résidence privée de Fabreville.

Durant l’arrestation, les patrouilleurs ont retrouvé un permis d’exploitation qui avait été subtilisé lors de la première visite du duo de malfaiteurs.

Les trois autres infractions ont été commises dans des édifices commerciaux d’un secteur industriel, mais chaque fois, rien n’a été volé sur les lieux. Les dommages se sont limités à ceux causés par l’introduction par effraction.

«Tous ces endroits disposaient de permis de Santé Canada pour l’exploitation légale d’une plantation de cannabis à des fins médicales, de préciser Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval. Pour l’instant, rien ne permet de relier les deux suspects arrêtés aux trois autres événements.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page