Connectez-vous à nous

Éviter une deuxième vague COVID-19

lidl opening times today

COVID-19

Éviter une deuxième vague COVID-19

Publié ce jeudi après-midi, le dernier rapport de l’Institut national de santé publique (INSPQ) montre que si les mesures de distanciation ne sont pas respectées, une nouvelle vague d’hospitalisation et décès pourrait avoir lieu dans le Grand Montréal en juillet.

Dans les autres régions, indépendamment de l’adhésion aux mesures de protection en période de déconfinement, le niveau des hospitalisations et des décès ne devrait pas poser problème, apprend-on.

La bonne nouvelle est qu’à Laval et Montréal, les hospitalisations et les décès ont diminué alors qu’ils sont restés stables dans les autres régions du Québec.

Selon la dernière modélisation de l’INSPQ, un retour au niveau de contacts d’avant le confinement ne peut être envisagé pour le moment alors que le virus circule toujours. Il est important de maintenir les obstacles à sa transmission par la mise en place de mesures individuelles et collectives.

Dans son point de presse quotidien, le premier ministre François Legault a lancé un appel à tous les citoyens pour respecter les mesures de distanciation et continuer à utiliser le masque afin d’éviter une deuxième vague de COVID-19 dans le Grand Montréal.

Ouverture des palais de justice

La ministre de la Justice, Sonia LeBel a annoncé la réouverture graduelle des palais de justice à partir de la semaine prochaine.

Les terrains de camping pourront aussi rouvrir dès le lundi 1er juin.

Également, le ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, lance un projet pilote pour attirer annuellement 550 immigrants afin qu’ils occupent des postes de préposé aux bénéficiaires.

Plus de la moitié des Lavallois rétablis

Des 5314 cas confirmés dans la région de Laval, 3095 se sont rétablis de la COVID-19 depuis le premier cas rapporté à Laval, il y a plus de deux mois.

Plus de la moitié des Lavallois qui ont testé positif à la COVID-19 ne sont plus malades, révèlent les données publiées par le Centré intégré de la santé et services sociaux (CISSS) de Laval.

De ce nombre total de cas, 57 % serait des personnes aînées vivant dans des milieux fermés et des travailleurs de la santé, selon les données publiées le 20 mai.

Le 43 % restant des personnes ayant été testées positives à la COVID-19 habite dans la communauté, à savoir ailleurs que dans les résidence privées pour aînés (RPA) ou les CHSLD.

Laval a connu une hausse de 45 cas en 24 heures (voir autre texte). Le CISSS de Laval confirme aussi un total de 580 décès. Le bilan quotidien révèle également que 107 citoyens lavallois sont toujours hospitalisés, dont 18 aux soins intensifs.

Tests de dépistage

Trois cliniques de dépistage sont ouvertes tous les jours.

La clinique sans rendez-vous à l’aréna Saint-François, situé sur la rue Tilly, est ouverte de 8h à 16h. Les deux autres cliniques sont situées aux arénas Pierre-Creamer et Cartier et sont ouvertes de 10h à 18h.

Les personnes priorisées pour être testées sont celles présentant des symptômes s’apparentant à la grippe ou à la COVID-19, soit la fièvre, l’apparition ou aggravation de la toux, des difficultés respiratoires, la perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale et/ou la perte de goût.

 

 

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page