Connectez-vous à nous

Eva Nassif et Yves Robillard dressent un bilan

lidl opening times today

Actualités

Eva Nassif et Yves Robillard dressent un bilan

FÉDÉRAL. Dans son bilan de mi-mandat, présenté lors d’une récente conférence de presse, Eva Nassif, élue dans Vimy, a fait valoir les millions de dollars investis dans son comté.

Commentaires

Parmi les exemples avancés, mentionnons les 18,2 M$ injectés dans la construction des Immeubles Val-Martin; qui vient soutenir l’accès aux logements abordables; 30,4 M$ versés à la Société de transport de Laval pour améliorer les infrastructures et le service; ainsi que 46,8 M$ pour des travaux dans les usines d’eau potable de Chomedey, Pont-Viau et Sainte-Rose.

Des milliers de dollars ont aussi pris la route de Laval allant à la salle André-Mathieu et au Musée Armand-Frappier, sans compter l’argent offert à des organismes aînés pour leurs projets dans le cadre du programme Nouveaux Horizons, qui se chiffre à plus de 124 000 $ pour 2017.

«On a encore beaucoup de travail à faire, mais jusqu’à présent, des millions ont été investis à Laval et tous les citoyens vont en profiter», a déclaré l’élue de Vimy.

Classe moyenne

Eva Nassif a insisté sur l’aide apportée par son gouvernement auprès de la classe moyenne. Elle en veut pour preuve l’instauration, en décembre dernier, d’allocations familiales qui à chaque mois «aident 9 familles sur 10 à avoir plus d’argent dans leurs poches pour l’épicerie, les activités scolaires et parascolaires, tels que des cours de musique et autres dépenses pour les enfants».

«Pour la première année, les familles ont reçu 2300 $ de plus, un montant non imposable», a-t-elle indiqué, ajoutant que l’allocation canadienne pour enfant suivra le rythme du coût de la vie, en l’indexant dès juillet 2018.

La députée a également fait remarquer que le gouvernement Trudeau avait augmenté les impôts des Canadiens mieux nantis de 1 % afin de baisser ceux des citoyens de classe moyenne de 1,5 %. «Cela représente 330 $ par année pour une personne qui vit seule et 540 $ pour un couple», a expliqué Eva Nassif.

Marc-Aurèle-Fortin

Du côté de Marc-Aurèle-Fortin, le député Yves Robillard s’est réjoui du succès obtenu par le programme Emploi Été Canada, qui a été bonifié par le gouvernement canadien. En chiffres, quelque 300 emplois ont été créés en 2 ans pour des jeunes aux études collégiales ou universitaires durant la chaude saison, un investissement d’un million de dollars.

Dans le cadre de ce programme, les organismes recevaient 100 % du salaire minimum versé à un travailleur, tandis que les entreprises étaient remboursées à hauteur de 50 %.

«Ç’était des emplois, par exemple, chez Moisson Laval, Éco-Nature ou au Relais familial d’Auteuil. Lorsqu’on fait un tour d’horizon avec les autres collègues, on s’aperçoit que le programme est très populaire. C’est valorisant de voir que ça touche les gens tout de suite. Les jeunes étaient contents que nous ayons trouvé un programme à leur niveau», rapporte le député qui, en plus de ses tâches habituelles, siège sur le Comité permanent de la défense nationale, ainsi que sur le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées.

Allocations familiales

Dans Marc-Aurèle-Fortin, la hausse des allocations familiales a touché 11 000 familles et 20 000 enfants, pour des retombées de 6 M$ mensuellement pour ces citoyens lavallois, nous dit-on.

«Les allocations ont été augmentées de façon significative et les gens nous font savoir à quel point ça les a aidés», révèle Yves Robillard.

En ce qui a trait aux investissements, le député fédéral note l’aide financière de 1 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles et les subventions et prêts accordés à des entreprises en haute technologie, sans compter les milliers de dollars injectés dans le programme Nouveaux Horizons, dédié aux aînés.

Quant à l’avenir, les paliers fédéral et municipal ont les berges de la rivière des Mille Îles dans leur mire, espérant pouvoir ramener les plages si populaires autrefois sur l’île Jésus.

«Nous avons une bonne relation avec la municipalité. Avec toutes les usines de filtration, l’eau s’en vient de plus en plus propre et il faut laisser à l’autre génération ce que nous avons eu [dans le passé].»

Parmi les exemples avancés, mentionnons les 18,2 M$ injectés dans la construction des Immeubles Val-Martin; qui vient soutenir l’accès aux logements abordables; 30,4 M$ versés à la Société de transport de Laval pour améliorer les infrastructures et le service; ainsi que 46,8 M$ pour des travaux dans les usines d’eau potable de Chomedey, Pont-Viau et Sainte-Rose.

Yves Robillard est très satisfait du travail accompli par le gouvernement Trudeau après deux ans au pouvoir.Yves Robillard est très satisfait du travail accompli par le gouvernement Trudeau après deux ans au pouvoir.  ©Photo – Photo 2M.Media – Diane Hameury

Des milliers de dollars ont aussi pris la route de Laval allant à la salle André-Mathieu et au Musée Armand-Frappier, sans compter l’argent offert à des organismes aînés pour leurs projets dans le cadre du programme Nouveaux Horizons, qui se chiffre à plus de 124 000 $ pour 2017.

«On a encore beaucoup de travail à faire, mais jusqu’à présent, des millions ont été investis à Laval et tous les citoyens vont en profiter», a déclaré l’élue de Vimy.

Classe moyenne

Eva Nassif a insisté sur l’aide apportée par son gouvernement auprès de la classe moyenne. Elle en veut pour preuve l’instauration, en décembre dernier, d’allocations familiales qui à chaque mois «aident 9 familles sur 10 à avoir plus d’argent dans leurs poches pour l’épicerie, les activités scolaires et parascolaires, tels que des cours de musique et autres dépenses pour les enfants».

«Pour la première année, les familles ont reçu 2300 $ de plus, un montant non imposable», a-t-elle indiqué, ajoutant que l’allocation canadienne pour enfant suivra le rythme du coût de la vie, en l’indexant dès juillet 2018.

La députée a également fait remarquer que le gouvernement Trudeau avait augmenté les impôts des Canadiens mieux nantis de 1 % afin de baisser ceux des citoyens de classe moyenne de 1,5 %. «Cela représente 330 $ par année pour une personne qui vit seule et 540 $ pour un couple», a expliqué Eva Nassif.

Marc-Aurèle-Fortin

Du côté de Marc-Aurèle-Fortin, le député Yves Robillard s’est réjoui du succès obtenu par le programme Emploi Été Canada, qui a été bonifié par le gouvernement canadien. En chiffres, quelque 300 emplois ont été créés en 2 ans pour des jeunes aux études collégiales ou universitaires durant la chaude saison, un investissement d’un million de dollars.

Dans le cadre de ce programme, les organismes recevaient 100 % du salaire minimum versé à un travailleur, tandis que les entreprises étaient remboursées à hauteur de 50 %.

«Ç’était des emplois, par exemple, chez Moisson Laval, Éco-Nature ou au Relais familial d’Auteuil. Lorsqu’on fait un tour d’horizon avec les autres collègues, on s’aperçoit que le programme est très populaire. C’est valorisant de voir que ça touche les gens tout de suite. Les jeunes étaient contents que nous ayons trouvé un programme à leur niveau», rapporte le député qui, en plus de ses tâches habituelles, siège sur le Comité permanent de la défense nationale, ainsi que sur le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées.

Allocations familiales

Dans Marc-Aurèle-Fortin, la hausse des allocations familiales a touché 11 000 familles et 20 000 enfants, pour des retombées de 6 M$ mensuellement pour ces citoyens lavallois, nous dit-on.

«Les allocations ont été augmentées de façon significative et les gens nous font savoir à quel point ça les a aidés», révèle Yves Robillard.

En ce qui a trait aux investissements, le député fédéral note l’aide financière de 1 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles et les subventions et prêts accordés à des entreprises en haute technologie, sans compter les milliers de dollars injectés dans le programme Nouveaux Horizons, dédié aux aînés.

Quant à l’avenir, les paliers fédéral et municipal ont les berges de la rivière des Mille Îles dans leur mire, espérant pouvoir ramener les plages si populaires autrefois sur l’île Jésus.

«Nous avons une bonne relation avec la municipalité. Avec toutes les usines de filtration, l’eau s’en vient de plus en plus propre et il faut laisser à l’autre génération ce que nous avons eu [dans le passé].»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page