Connectez-vous à nous

Ennio Bruni tué par balle à Vimont

Faits divers

Ennio Bruni tué par balle à Vimont

Ennio Bruni, associé au clan Rizzuto, est décédé à l’hôpital, tard la nuit du 29 septembre, après avoir été atteint par des balles tirées dans le stationnement du Café Bellerose, à Vimont.

Plusieurs appels ont fusé à la police de Laval, après la fermeture du café-bar, vers 3 h 15, pour signaler des coups de feu tirés près de l’établissement, situé au 58, boulevard Bellerose.

Homme appréhendé

À l’arrivée des policiers, un homme gisait devant la porte, grièvement blessé. «Des gens l’attendaient à la sortie», indique Benoît Richard, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), qui a pris le relais de la police de Laval quelques heures après le meurtre, pour mener l’enquête.

Peu de temps après la fusillade, les policiers de Laval ont appréhendé un individu à l’angle de l’autoroute 440 et du boulevard des Laurentides. Il s’agirait d’un témoin de l’événement.

Mafia

Ennio Bruni, 36 ans, a déjà échappé à une tentative de meurtre, le 24 novembre 2009, à Sainte-Rose, dans une clinique de tatouage du boulevard Curé-Labelle.

«Il avait réussi à monter dans sa voiture et à se réfugier dans un dépanneur», relate Franco Di Genova, aux Affaires publiques de la police de Laval. Il avait alors peu collaboré avec la police, mentionne M. Di Genova.

Bien que la SQ demeure encore prudente quant aux mobiles du meurtre et le contexte dans lequel il s’inscrit, le nom de Ennio Bruni a déjà été associé à la mafia par des médias, dans le passé.

«Je ne suis pas surprise», dit une résidente installée depuis 13 ans dans le voisinage, qui a remarqué le va-et-vient régulier de voitures de luxe devant le café.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page