Connectez-vous à nous

Fillette de huit ans enlevée et retrouvée

lidl opening times today

Actualités

Fillette de huit ans enlevée et retrouvée

Pendant que des voisins se mobilisaient pour répandre au maximum la nouvelle de sa disparition via les réseaux sociaux, dans la matinée du 4 juin, une petite fille d’Auteuil a heureusement été retrouvée saine et sauve après avoir été enlevée par sa tante déguisée.

Il était 7h quand la fillette de huit ans a quitté pour l’école Terry-Fox. Une femme de 54 ans déguisée d’une perruque et de lunettes l’a alors approché dans son véhicule, un petit chien dans les mains afin de gagner sa sympathie.

Quand la suspecte, une résidente de Carignan, l’a invité à monter à bord, l’enfant a eu le bon réflexe, refusant fermement. Toutefois, la femme s’est emparée d’elle et l’a entrée de force dans sa petite voiture grise. Sur le coup, aucun témoin n’a assisté à la scène.

Le Service de police de Laval a été prévenu de la disparition à 11h. À ce moment, la famille de la fillette a orienté l’enquête vers une tante habitant la Rive-Sud et avec laquelle un conflit perdurait entre eux. Une histoire d’héritage serait au cœur de l’incident.

Au moment de l’incident, la victime n’a jamais reconnu sa kidnappeuse en raison du déguisement qu’elle portait.

Policiers mobilisés

Des gens ayant tout de même aperçu le véhicule suspect dans le secteur, les enquêteurs ont pu identifier sa propriétaire et informer tous les corps policiers environnant, acheminant aussi l’information à la Sûreté du Québec pour déclencher une alerte Amber dès que l’ensemble des éléments nécessaires, notamment la description fiable de suspecte et véhicule, seraient réunis et validés. Celle-ci n’a pas finalement pas été nécessaire.

«Simultanément, nous avons averti la police de Saint-Jean-sur-Richelieu et des agents se sont rendus à l’adresse que nous avions pour cette personne, raconte la sergente Geneviève Major, porte-parole du SPL. C’est à Beloeil finalement, à 12h30, que des policiers ont trouvé la petite fille séquestrée et ligotée à l’intérieur de l’auto.»

L’enfant a été remise à sa famille et la suspecte arrêtée. Restée détenue notamment pour le risque de récidive et la protection de la fillette, l’intimée a comparu au lendemain de son échec dans une salle du palais de justice de Laval, faisant face à des accusations de séquestration, d’enlèvement, extorsion et déguisement dans un dessein criminel.

Tout en reconnaissant le bon réflexe de la victime au départ, le SPL tient à rappeler aux parents de bien conseiller leur enfant quant à la nécessité de ne jamais approcher un véhicule et une personne inconnue et de s’en éloigner rapidement s’il est abordé.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page