Connectez-vous à nous
élèves étrangers
En arrivant au Canada, les élèves doivent se conformer au plan d’intervention immédiate en réponse à la COVID-19 de leur établissement d’enseignement désigné, dont la quarantaine de 14 jours à leur arrivée. (Photo gracieuseté)

Éducation

Élargissement du VED pour les élèves étrangers

Dès le 9 juillet, les élèves du Brésil, Colombie, Costa Rica, Pérou, Antigua-et-Barbuda, Saint-Vincent-et-les-Grenades et Trinité-et-Tobago peuvent demander un permis d’études dans le cadre du Volet direct pour les études (VDE).

Ce dernier a été lancé en 2018 afin d’accélérer le traitement des demandes d’élèves de niveau postsecondaires admissibles. Ce sont des renseignements supplémentaires fournis avec la demande, telles que les résultats d’examens de connaissances linguistiques et une preuve selon laquelle ils ont accès à un certificat de placement garanti d’étudiant d’un minimum de 10 000$, qui permettent aux agents de procéder plus rapidement à une évaluation approfondie des candidatures et de prendre une décision définitive.

Ces pays s’ajoutent aux sept pays déjà admissibles par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), soit la Chine, Inde, Philippines et Vietnam depuis 2018, ainsi que le Pakistan, Maroc et Sénégal depuis 2019.

Avec sa Stratégie en matière d’éducation internationale (2019-2024), IRCC s’engage à poursuivre l’élargissement du VDE et son objectif d’accueillir plus d’élèves d’un large éventail de pays sources.

«La pandémie a causé des perturbations et de la détresse pour tout le monde, y compris les étudiants étrangers, souligne Marco Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, via communiqué. En élargissant le Volet direct pour les études à un éventail plus diversifié d’étudiants potentiels, nous envisageons avec un grand optimisme que l’éducation internationale se rétablisse, et même prospère, à mesure que le Canada sort de la pandémie.»

Notons qu’en 2018, les élèves étrangers ont dépensé plus de 22 milliards de dollars au Canada, représentant 17,4% des exportations totales de services du Canada de l’année. (C.R.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page