Connectez-vous à nous

Édith D’Astous-Moreau impressionne au camp d’Équipe Canada

lidl opening times today

Hockey

Édith D’Astous-Moreau impressionne au camp d’Équipe Canada

HOCKEY. Édith D’Astous-Moreau a disputé deux parties face aux États-Unis lors d’une série de trois rencontres au Markin MacPhail Centre, à Calgary, du 14 au 21 août.

Commentaires

La portière de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans a savouré une victoire de 3 à 2 et subi un revers de 5 à 4 face à la formation américaine.

Ces rencontres faisaient partie d’un camp d’évaluation de l’équipe nationale de développement et des moins de 18 ans. Six gardiennes de but, dont Édith D’Astous-Moreau, tentaient de dénicher les trois postes de la formation des moins de 18 ans. Les deux autres cerbères retenues étaient Jaimie Rainville et Corinne Schroeder.

«Même si j’ai vécu l’expérience de ce camp l’an dernier, j’avais un certain stress, souligne l’athlète de 17 ans. Aucun poste n’était assuré.»

Édith affirme qu’elle avait un bon contrôle des retours et qu’elle a mis en pratique les petits détails vus à l’entraînement lors de son premier départ.

Dans son second duel, la Lavalloise a cédé à trois reprises au premier tiers la défaite du Canada.

«Je me suis ressaisie au cours des deux autres périodes, avoue-t-elle. J’ai reçu 42 tirs.»

Celle qui a retenu l’attention des responsables du Championnat canadien en 2015 en recevant le titre de meilleure gardienne au pays, malgré une cinquième place d’Équipe Québec, a adoré son expérience à Calgary.

Direction Ottawa

Édith a décidé de quitter les Spartans du Collège Stanstead, équipe féminine dirigée par l’Olympienne Sarah Vaillancourt, pour joindre les rangs des Wildcats juniors de Nepean dans la PWHL.

«Avec les Spartans, je ne recevais pas assez de lancers, mentionne-t-elle. Ce n’était pas idéal pour mon développement.»

Après la saison en Ontario, la hockeyeuse de Duvernay pourrait prendre le chemin de l’Université de Syracuse où elle a une entente verbale.

Édith, qui a porté les couleurs de la formation masculine des Patriotes de Laval midget Espoirs en 2014, a fait le saut au hockey féminin après avoir passé plusieurs années avec les gars. L’an dernier, elle a poursuivi ses études au Collège Stanstead, à Sherbrooke.  

Championnat canadien

Édith portera les couleurs du Québec au prochain Championnat canadien qui se tiendra en novembre en Saskatchewan. Ce tournoi permet aux recruteurs de Hockey Canada d’évaluer les candidates qui porteront le chandail orné de la feuille d’érable au Championnat mondial de hockey sur glace féminin des moins de 18 ans présenté en République tchèque.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page