Connectez-vous à nous
Affichant les couleurs de l’entreprise, le chef de la direction d’Edilex, Gabriel Morency, en présence du cofondateur et président de la firme OnRègle, Alexandre Désy. (Photo gracieuseté)

Économie

Edilex acquiert OnRègle

Spécialisée en solutions technologiques destinées aux cabinets juridiques, organismes publics et municipaux, la firme lavalloise Edilex fait l’acquisition de la société montréalaise OnRègle (BidSettle inc.)

Cette transaction, annoncée le 16 novembre, a été conclue à la suite d’une ronde de financement de 4,1 M$ dont 3 M$ en équité de Fondaction.

Ce fonds de travailleurs CSN, qui gère un actif net totalisant trois milliards de dollars, est un partenaire financier d’Edilex depuis 2018.

Par cette acquisition, Edilex s’en trouve à étendre son offre aux particuliers et aux entreprises et renforcer sa position dans le domaine des technologies juridiques communément appelées legaltech.

Le cofondateur et président de la firme OnRègle, Alexandre Désy, demeure en poste, lui qui continuera à diriger les opérations de la nouvelle filiale d’Edilex.

Perspectives de croissance

«En mettant de l’avant des innovations technologiques qui intègrent l’intelligence artificielle, Edilex démocratise l’accès à de nombreux services en offrant des solutions abordables en ligne», souligne par voie de communiqué la chef adjointe de l’Investissement à Fondaction, Claire Bisson.

Les perspectives de croissance sont importantes du fait que «plusieurs pans de l’activité juridique peuvent être automatisés», précise-t-on. L’entreprise lavalloise, qui compte désormais 43 employés, prévoit doubler ses effectifs d’ici les deux prochaines années.

«Edilex vise l’automatisation des portions plus complexes du travail juridique au bénéfice des clients tout en mettant le juriste au premier plan», indique pour sa part le chef de la direction, Gabriel Morency.

Il fait valoir que «la profession juridique n’échappe pas au virage numérique» et que «les tendances de marché démontrent clairement une volonté de changement dans la façon de rendre les services juridiques».

Au moment de la transaction, la legaltech québécoise réunissait une équipe composée de 35 professionnels du droit et de spécialistes de la technologie. L’un des logiciels phares de l’entreprise, EDILEXPERT, est utilisé par une vaste majorité d’organisations gouvernementales et paragouvernementales dans les secteurs de l’éducation, de la santé et aussi du monde municipal pour la préparation d’appels d’offres publics.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page