Connectez-vous à nous

Échange de connaissances entre ados et aînés

Communauté

Échange de connaissances entre ados et aînés

Un projet de jumelage entre ados et aînés, mis sur pied à Blainville, a abouti à la bibliothèque Germaine-Guèvremont cet hiver.

Commentaires

Ados@branchés consistait à réunir des élèves de l’école d’éducation internationale de Laval et des membres de l’organisme La Relance, afin que ces derniers apprennent comment utiliser leur ordinateur et naviguer sur internet.

Au total, 75 ateliers ont été tenus entre novembre et mars, regroupant 13 adolescents et 15 personnes aînées. À la fête de clôture du 23 mars, des participants, jeunes et moins jeunes, ont témoigné de leur expérience. «L’informatique, ça m’allume et je voulais partager mon savoir avec des aînés, des gens à qui on doit beaucoup. J’ai été jumelé avec deux femmes avec qui j’ai développé une belle complicité», a expliqué Émilien Roscanu, un étudiant de troisième secondaire.

Le projet a aussi beaucoup apporté à Noémie Gervais. «J’ai eu du plaisir et j’ai trouvé ça très enrichissant. C’était intéressant de voir des aînés évoluer», a dit l’élève de première secondaire.

Les aînés satisfaits

Les aînés sont également ressortis satisfaits de ce projet internet.

«Il y a eu beaucoup de dévouement de la part des jeunes. Je faisais partie des nuls, mais ces ateliers m’ont permis de mieux comprendre mon ordinateur», a fait remarquer en souriant Jean-Marc Légaré.

Denise Vary a également parlé de son expérience, déclenchant quelques rires au passage. «J’avais des préjugés sur Internet et je me disais que je n’avais pas besoin de ça ou d’une adresse courriel puisque j’avais le téléphone! Mais quand les gens me demandaient mon courriel et que je répondais que je n’en avais pas, c’est comme si je leur apprenais que je n’avais pas le téléphone… Je me sens comme une analphabète qui vient de finir sa première année.»

Un retour à l’automne

Le projet sera reconduit à l’automne prochain à la bibliothèque Germaine-Guèvremont et fera son entrée à la bibliothèque Émile-Nelligan, nous a informé Marie-Josée Daunais, chef de division pour le secteur 1 et 2.

«Pour le prochain, nous viserons les aînés en général et non juste ceux membres d’un organisme», a-t-elle révélé.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page