Connectez-vous à nous

Eau potable: une note parfaite pour Laval

Actualités

Eau potable: une note parfaite pour Laval

Les trois stations d’eau potable situées dans Pont-Viau, Sainte-Rose et Chomedey obtiennent à nouveau l’attestation «5 étoiles», soit la plus haute distinction du Programme d’excellence en eau potable – Traitement développé par Réseau Environnement.

Elles ont été récompensées les 10 et 11 octobre lors du Symposium sur la gestion de l’eau auquel prenaient part 27 municipalités, dont huit ont décroché une note parfaite.

Station tout étoile

«Depuis les débuts de ce système de notation étoilé, la station Sainte-Rose a toujours obtenu la plus haute distinction», indique Pierre Cullen, directeur du Service de la gestion de l’eau à Laval, rappelant au passage qu’elle fut la première station québécoise à adhérer à ce Programme d’excellence lors de sa création il y a 18 ans.

Quant à la station Pont-Viau, sa fiche frôle la perfection, la cote 5 étoiles lui ayant échappé qu’en une seule occasion, tandis que la station Chomedey, qui a fait l’objet de réfections majeures ces dernières années, recevait l’ultime honneur pour une deuxième année consecutive, ne manque pas de souligner M. Cullen.

Dans l’ordre habituel, Serge Cyr, vice-président secteur eau de Réseau Environnement, Denis Allard, chef de division eau potable à Laval, Sébastien Charest, ingénieur mécanique et procédés à la Ville, Martin Chrétien, Daniel Legault et Claude Durivage, respectivement superviseur aux stations Chomedey, Pont-Viau et Sainte-Rose, et Jean Lacroix, p.d-g. de Réseau Environnement. (Photo Réseau Environnement)

 

Trois fois supérieure

Encore cette année, les trois stations de Laval ont atteint des critères de qualité de l’eau trois fois supérieurs à ceux exigés par réglementation ministérielle. Ces usines de traitement étaient également évaluées en termes de constance de production et d’amélioration continue des procédés et de leurs operations.

Pas la meilleure au Québec

Abritant les 13 stations d’eau potable jugées 5 étoiles au Québec, les municipalités de Laval, Montréal, Québec, Saint-Eustache, Rouyn-Noranda, L’Assomption, Victoriaville et Bécancour se sont mesurées entre elles pour connaître laquelle offrait la meilleure eau à ses citoyens. Un jury d’experts en évaluait le goût, la clarté et l’odeur.

C’est la Ville de Québec (station Beauport) qui a reçu le prix de la Meilleure eau municipale du Québec. Ainsi, la Vieille Capitale représentera le Québec lors de la compétition nord-américaine de l’American Water Works Association (AWWA) à l’été 2019, à Denver.

Quant à la Ville de Rouyn-Noranda, elle a remporté le prix du public, dont le jury était constitué de participants du Symposium, lesquels étaient invités à goûter pour choisir à l’aveugle leur eau favorite.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page