Connectez-vous à nous

Du bronze en Italie pour Claudio Pietrantonio et sa partenaire

Sports

Du bronze en Italie pour Claudio Pietrantonio et sa partenaire

GRAND PRIX. Claudio Pietrantonio, de Patinage Laval, et Alicia Fabbri, du Club de patinage artistique de Terrebonne, ont remporté une première médaille sur la scène internationale à la mi-octobre au Grand Prix de Bolzano, en Italie.

Commentaires

Le duo a mis la main sur la médaille de bronze dans la catégorie junior danse. «Ce fut une expérience inoubliable, raconte le jeune patineur d’origine italienne. Nous en avons profité pour aller voir de la famille. Il s’agissait de notre première compétition en Italie, mais nous savions à quoi nous attendre. Nous commençons à prendre goût aux compétitions d’envergure. Nous voyons comment se joue la vraie game.»

Ils considèrent avoir appris des leçons des expériences passées, notamment en Lettonie. «Nous ne nous sommes pas fixés d’attentes en Italie, précise l’athlète de 20 ans. Nous voulions juste bien performer. En Lettonie, nous occupions la quatrième place après le programme court, nous pensions trop à la médaille. Cela nous a déconcentrés.»

Le tandem Fabbri-Pietrantonio avait terminé en cinquième place à la première compétition Grand Prix junior de la saison en Lettonie en septembre.  

Les deux patineurs voulaient offrir une prestation sans faute. La stratégie a fonctionné, car ils se sont classés en troisième position au terme du programme court, composé d’une musique latine, un Cha Cha et Rumba.

Pression

Ils ont exécuté la chorégraphie de leur programme long sur la chanson Roxane (la version du film Moulin Rouge), ce qui leur a permis de conserver leur position et ainsi gravir la troisième marche du podium. Du même souffle, ils ont fait plaisir à leurs entraîneurs Mylène Girard, Lynn Mckay et Julien Lalonde.

Les médaillés de bronze ont la même musique que les champions du monde en danse (senior), Tessa Virtue et Scott Moir. «Nous avions notre musique avant eux, souligne le patineur lavallois. Nous savions qu’il y aurait des comparaisons. Nous nous débrouillons assez bien.»

Meilleurs au Québec

Les récentes performances à l’étranger ont donné confiance au jeune duo qui a remporté le titre provincial à Boucherville, du 3 au 5 novembre.

«Nous avons apporté ce bagage et montré pourquoi nous avions gagné une médaille sur la scène internationale», dit-il fièrement.

Les jeunes patineurs ont fracassé leur record personnel au programme long.

Championnat du monde

Au cours des prochains mois, le tandem Fabbri-Pietrantonio tentera de franchir toutes les étapes pouvant le mener jusqu’au Championnat du monde, qui se tiendra en mars à Sofia, en Bulgarie. Membre de l’équipe du Québec, le duo devra terminer parmi les 15 premiers au Défi de Patinage Canada, du 29 novembre au 3 décembre, à Pierrefonds, pour gagner son laissez-passer pour les Championnats nationaux de patinage, à Vancouver. «Notre objectif est de terminer parmi les deux premières places aux nationaux pour obtenir notre billet pour la Bulgarie», termine Claudio Pietrantonio. 

 

Claudio Pietrantonio et sa partenaire Alicia Fabbri lorgnent le Championnat du monde à Sofia.
Claudio Pietrantonio et sa partenaire Alicia Fabbri lorgnent le Championnat du monde à Sofia.  ©Photo – Gracieuseté

Le duo a mis la main sur la médaille de bronze dans la catégorie junior danse. «Ce fut une expérience inoubliable, raconte le jeune patineur d’origine italienne. Nous en avons profité pour aller voir de la famille. Il s’agissait de notre première compétition en Italie, mais nous savions à quoi nous attendre. Nous commençons à prendre goût aux compétitions d’envergure. Nous voyons comment se joue la vraie game.»

Ils considèrent avoir appris des leçons des expériences passées, notamment en Lettonie. «Nous ne nous sommes pas fixés d’attentes en Italie, précise l’athlète de 20 ans. Nous voulions juste bien performer. En Lettonie, nous occupions la quatrième place après le programme court, nous pensions trop à la médaille. Cela nous a déconcentrés.»

Le tandem Fabbri-Pietrantonio avait terminé en cinquième place à la première compétition Grand Prix junior de la saison en Lettonie en septembre.  

Les deux patineurs voulaient offrir une prestation sans faute. La stratégie a fonctionné, car ils se sont classés en troisième position au terme du programme court, composé d’une musique latine, un Cha Cha et Rumba.

Pression

Ils ont exécuté la chorégraphie de leur programme long sur la chanson Roxane (la version du film Moulin Rouge), ce qui leur a permis de conserver leur position et ainsi gravir la troisième marche du podium. Du même souffle, ils ont fait plaisir à leurs entraîneurs Mylène Girard, Lynn Mckay et Julien Lalonde.

Les médaillés de bronze ont la même musique que les champions du monde en danse (senior), Tessa Virtue et Scott Moir. «Nous avions notre musique avant eux, souligne le patineur lavallois. Nous savions qu’il y aurait des comparaisons. Nous nous débrouillons assez bien.»

Meilleurs au Québec

Les récentes performances à l’étranger ont donné confiance au jeune duo qui a remporté le titre provincial à Boucherville, du 3 au 5 novembre.

«Nous avons apporté ce bagage et montré pourquoi nous avions gagné une médaille sur la scène internationale», dit-il fièrement.

Les jeunes patineurs ont fracassé leur record personnel au programme long.

Championnat du monde

Au cours des prochains mois, le tandem Fabbri-Pietrantonio tentera de franchir toutes les étapes pouvant le mener jusqu’au Championnat du monde, qui se tiendra en mars à Sofia, en Bulgarie. Membre de l’équipe du Québec, le duo devra terminer parmi les 15 premiers au Défi de Patinage Canada, du 29 novembre au 3 décembre, à Pierrefonds, pour gagner son laissez-passer pour les Championnats nationaux de patinage, à Vancouver. «Notre objectif est de terminer parmi les deux premières places aux nationaux pour obtenir notre billet pour la Bulgarie», termine Claudio Pietrantonio. 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page