Connectez-vous à nous

Du Berger Blanc à l’Auberge Zen

Actualités

Du Berger Blanc à l’Auberge Zen

Au terme d’un appel d’offres, la Ville de Laval a octroyé le contrat de gestion animalière à l’Auberge Zen pour animaux, un centre d’hébergement situé sur le boulevard Fortin.

Commentaires

L’entente de deux ans, assortie d’une option de renouvellement d’un an, entre en vigueur officiellement ce soir, à minuit.

Cependant, les 2 chiens et 11 chats qui avaient été amenés au Berger Blanc durant les derniers jours ont déjà été transférés cet après-midi vers leur nouveau lieu de refuge.

«L’appel d’offres remonte à janvier et trois soumissionnaires ont montré de l’intérêt, soit le Berger Blanc, le Centre d’aide et de protection animalier de Laval (CAPAL) et l’Auberge Zen, rapporte Nadine Lussier, porte-parole pour la Ville de Laval. Il y a eu une analyse rigoureuse des dossiers, parce qu’il y a des exigences très spécifiques à respecter et d’ailleurs, plusieurs services de la Ville ont été mis à contribution, comme l’environnement, la police et les communications.»

La recommandation au comité exécutif en faveur du centre du quartier de Chomedey a par la suite été faite jeudi dernier.

Travaux à venir

Dans le dossier soumis à la Ville, l’Auberge Zen mentionne des travaux d’aménagement à venir, afin que l’installation réponde aux normes instaurées par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

«La Ville fera un suivi afin de s’assurer que le plan sera respecté», explique Mme Lussier, ajoutant que l’Auberge avait l’intention de rouvrir très bientôt l’offre d’adoption des animaux, qui seront vaccinés, stérilisés et micropucés avant de prendre le chemin de leurs nouveaux foyers.

Centre géré par la Ville

Même si la gestion animalière sera entre les mains de l’Auberge Zen pour les prochaines années, la Ville n’a toujours pas abandonné l’idée d’avoir son centre bien à elle.

«La volonté est toujours présente. Ce serait une solution permanente pour le contrôle des animaux sur notre territoire», de conclure la porte-parole.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page