Connectez-vous à nous

Documentaire sur le deuil des parents d’Alexa Curione

Actualités

Documentaire sur le deuil des parents d’Alexa Curione

TÉLÉVISION. Le 27 novembre 2009, Alexa Curione, 18 ans, meurt d’un accident de la route. Depuis, ses parents Bernard et Suzanne vivent une montagne russe d’émotions, tentant de survivre à la mort de leur enfant. Le documentaire « Les instants fragiles » témoigne de leur deuil.

Commentaires

La mort d
La mort d’Alexa Curione dans un accident de la route avait eu d’importantes répercussions en 2009 à Laval.  ©Photo – Gracieuseté

Traversée du désert

Pendant trois ans, l’équipe de JAD a suivi le cheminement de Suzanne et Bernard et, en parallèle, le processus de création d’une œuvre théâtrale inspirée des témoignages de personnes endeuillées.

«C’est pas dur au quotidien, mais c’est dur», annonce Suzanne Plante après s’être présentée au sein d’un groupe de soutien, avant que d’autres personnes ne prennent la parole.

«Très vite, après la mort de notre fille, nous sommes allés chaque semaine dans ce groupe pour partager nos émotions, parler de ce qu’on vit au quotidien, de raconter Mme Plante. Nous y avons rencontré la comédienne Marie-Pierre Poirier qui venait de perdre sa mère. J’ai voulu participer à ses ateliers d’écriture qui ont mené à la présentation de la pièce La fête à Jean en janvier 2013.»

Si la maman peine à ne pas évoquer tout le futur qui n’existera pas, Alexa adorait les enfants et voulait être éducatrice en CPE, le père préfère s’accrocher aux souvenirs de son bébé, exprime-t-il au fil des scènes.

«C’est un film sur la résilience qui aide les gens à comprendre et donne espoir. On n’en ressort pas déprimé», ajoute Suzanne Plante. Anthony, le frère d’Alexa qui a aujourd’hui 22 ans, apparaît également dans certaines séquences, mais sans prendre la parole.

Autre Lavalloise participante

Une autre Lavalloise a pris part au tournage, soit Sylvie Cartier dont le fils Dominic Luckhurst-Cartier, 19 ans, est mort dans une avalanche, près du Lac Louise, en Alberta, le 7 décembre 2008.

On croise aussi le couple formé par Claude et Mireille Goyette, dont le fils et la belle-fille enceinte ont péri dans l’effondrement du viaduc de la Concorde, le 30 septembre 2006.

Cinq jeunes

Rappelons que le 27 novembre 2009, un groupe d’amis comprenant quatre filles et un garçon circulait par un temps pluvieux sur le boulevard des Mille-Îles, quand une manoeuvre malencontreuse a provoqué le dérapage du véhicule. Une voiture circulant en sens inverse aurait empiété sur la voie empruntée par les jeunes et pu provoquer le dérapage.

Les deux personnes à l’avant portaient leur ceinture de sécurité et s’en sont sorties avec des blessures mineures. Deux des passagers à l’arrière ont subi des fractures graves au bassin et au bras. Pour sa part, Alexa Curione est morte à l’hôpital.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page