Connectez-vous à nous

Direction Finlande et Boston pour Kelly-Anne Lapointe

lidl opening times today

Communauté

Direction Finlande et Boston pour Kelly-Anne Lapointe

Les deux prochaines semaines seront chargées pour la Lavalloise Kelly-Anne Lapointe, 19 ans, qui prendra part à ses deux premières courses du Red Bull Crashed Ice, en Finlande et à Boston, dans le Junior mixte, devenant du même coup la première femme canadienne à participer à l’événement dans cette catégorie.

«C’est vraiment gros, admet-elle, d’entrée jeu, lorsque jointe au téléphone. Je n’arrive toujours pas à le réaliser. C’est une expérience incroyable.»

Elle compétitionnera face à un peu plus de 45 patineurs, gars comme fille, âgés de maximum 21 ans, ce qui ne l’empêche pas de voir gros.

«Je vise un top 10, poursuit Kelly-Anne Lapointe. Ce serait un très gros exploit. Toutefois, je sais que le calibre sera relevé.»

Notons que seulement deux autres patineuses seront des femmes lors de cette compétition.

Genèse

À peine avait-elle terminé de souffler ses bougies célébrant son 18<+>e<+> anniversaire qu’un courriel sollicitant sa participation à ce type d’événement lui est parvenue.

«Comme c’est une compétition qui devient de plus en plus populaire [dans le monde], le Canada est à la recherche d’une équipe de la relève», mentionne la résidente de Fabreville.

Des personnes gravitant autour de ce sport avaient vu Kelly-Anne jouer au hockey par le passé, mais comme le Canada exige d’avoir 18 ans pour une telle participation, l’invitation est arrivée plus tard.

«Ils m’ont demandée d’envoyer une vidéo promotionnelle montrant mes habiletés sur glace pour voir si j’avais le niveau», ajoute la principale intéressée.

C’est donc à partir de cette vidéo disponible sur YouTube et visionnée plus de 1300 fois que Kelly-Anne a décroché un poste en octobre 2018.

Elle avait donc quelques mois pour commencer l’entraînement en gymnase et sur glace en vue des deux compétitions qui auront lieu les 1<+>er<+> et 2 février, en Finlande, puis les 8 et 9 février à Boston.

Visualisation et préparation

Ne sachant pas à quoi s’attendre, Kelly-Anne a été mise en contact avec l’athlète canadienne senior Myriam Trépanier. «Elle a répondu à toutes mes questions côté logistique», ajoute la Lavalloise.

Pour ce qui est du plan de la course, elle en a reçu une copie animée, à partir de laquelle elle fait de la visualisation. «Un coup sur place [en Finlande], un guide va nous accompagner pour faire le tour de la piste et nous aurons deux descentes de pratique», poursuit-elle.

Depuis le mois d’octobre, l’athlète de 19 ans pratique son agilité et son accélération sur glace, alors qu’en dehors de celle-ci, elle s’entraîne avec le préparateur physique Jude Gagnon. Elle fortifie alors ses muscles les plus faibles afin d’améliorer ses performances.

Sport et école

La jeune patineuse devra vivre cette nouvelle expérience en la jumelant avec ses études collégiales, elle qui étudie les Sciences de la nature au Collège Montmorency. N’étant pas un sport reconnu pour le Sport-Étude, Kelly-Anne a dû contacter tous ses professeurs et trouver un arrangement pour pouvoir partir.

«Durant mes temps de répit, je vais devoir faire beaucoup de travaux pour rattraper mon retard», conclut celle qui souhaite poursuivre ses études à Polytechnique en génie industriel.

Commentaires

Journaliste aux sports et à la technologie, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page