Connectez-vous à nous

Dîner au profit de la Maison Le Prélude

Communauté

Dîner au profit de la Maison Le Prélude

C’est pour poursuivre sa mission de soutien et d’accompagnement auprès des femmes et enfants victimes de violence conjugale que la Maison Le Prélude organisera son premier Dîner du Printemps, le 21 mars prochain. Un évènement, qui se tiendra sous la présidence de Jocelyne Guertin, et grâce auquel l’organisme espère amasser 25 000 $.

«Quand on m’a demandé d’être la présidente d’honneur, je n’ai pas hésité, a confié l’élue membre du comité exécutif de Laval, lors de la conférence de presse. Personne ne mérite d’être violé, anéanti par la violence, parce qu’il n’y a aucune raison pour subir cette violence et qu’il n’y a pas une seule bonne raison de devenir violent.»

Malgré un phénomène toujours bien présent, les subventions du ministère de la Santé et des Services sociaux ne suffisent plus, explique Pascale Bouchard, directrice générale de l’établissement. «On a toujours été fort au niveau de l’autofinancement, car le financement public ne permet pas de boucler la boucle», assure-t-elle.

«En plus de la mission, nous devons demeurer actif sur le plan de la sensibilisation et de la prévention», d’ajouter la présidente, Carmen Landry.

De grands besoins

Après 30 ans d’existence, la Maison Le Prélude ne désemplit pas.

«L’année dernière, le taux d’occupation était de 86 % et si l’on en croit les chiffres, cette année sera semblable, a spécifié Mme Bouchard. Les femmes ont besoin d’un soutien psychosocial et d’un soutien pour réorganiser leur vie.» La directrice tient à ajouter que la clientèle victime de violence fait souvent face à d’autres problématiques. «On parle de santé mentale, de limitation fonctionnelle, les accompagner nous demande d’être équipé et reseauté pour l’ensemble de ces problématiques.»

Des besoins particulièrement remarqués auprès des femmes issues des communautés culturelles, qui représentent 50 % de leur clientèle. «Pour ces femmes, qui ne sont pas nées au Canada et qui sont ici depuis peu, cela demande plus de soutien, car il y a la méconnaissance de la langue et du système», poursuit-elle.

Soulignons que depuis son ouverture, la Maison Le Prélude a hébergé plus de 6000 personnes et traité autant de demandes en soutien externe, par téléphone.

Le Dîner du printemps se déroulera le 21 mars, à 11h30, à la Salle le Mont Blanc, située au 1950, rue Notre-Dame-de-Fatima, en présence de l’humoriste Julie Caron. Les billets sont en vente au coût de 175 $, Information: 450 682-0211. Ligne de service: 450 682-3050.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page