Connectez-vous à nous

Deuxième contrat de 32 M$ à Louisbourg SBC

Actualités

Deuxième contrat de 32 M$ à Louisbourg SBC

Une décision de 32 M$ a été scellée le 30 décembre 2011, au téléphone, par les membres du comité exécutif de Laval: Louisbourg SBC, une entreprise dans le giron de l’homme d’affaires Antonio Accurso, hérite d’un second contrat de cette importance, pour la rénovation d’une usine d’eau potable à Laval.

Seules deux résolutions figurent au procès-verbal de cette rencontre: une concernant l’adjudication du contrat de rénovation de l’usine de Pont-Viau, qui comprend la construction d’un bâtiment et de nouveaux décanteurs, et une autre donnant le feu vert aux travaux.

L’avis d’appel d’offres a été publié le 29 juin 2011. Le 19 septembre, les noms de deux soumissionnaires étaient divulgués. Louisbourb SBC, s.e.c., Division Simard-Beaudry Construction offrait un prix moins élevé (31 946 193,43 $) que son concurrent, Opron Construction inc. (32 467 949,74 $).

Budget 2011

Prendre une décision aussi importante un 30 décembre «est inhabituel, convient la porte-parole de la municipalité, Nadine Lussier. Mais il faut comprendre le contexte, avec la hausse de taxes qui entrait en vigueur en 2012, il valait mieux accorder le contrat en 2011».

Une enveloppe de 65 351 700 $ figure au budget 2011, pour la réfection des usines et postes de traitement de l’eau. L’année prochaine, la Ville de Laval aura investi près de 163 M$ en cinq ans pour la rénovation de ses trois usines, estimait au printemps dernier le surintendant eau potable de la municipalité, Denis Allard.

Avec le nouveau contrat en poche, Louisbourg SBC touche 63 M $, dans le cadre de ce programme de réfections. En juin, cette société en commandite décrochait 32 M$, pour la réfection de l’usine de production d’eau potable de Chomedey.

Sensible

Le recours à une des nombreuses entreprises de la famille de M. Accurso soulève des questions sensibles. Deux de ces compagnies, Constructions Louisbourg ltée et Simard-Beaudry Construction inc., ont plaidé coupables, le 7 décembre 2010, à une infraction à la Loi de l’impôt sur le revenu.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page