Connectez-vous à nous

Deuxième album de Noël original pour Emilie-Claire Barlow

lidl opening times today

Culture

Deuxième album de Noël original pour Emilie-Claire Barlow

MUSIQUE. Inspirée par ses récentes tournées dans la Belle Province, l’auteure, compositrice, arrangeuse, productrice et chanteuse torontoise Emilie-Claire Barlow a récemment lancé Lumières d’hiver, où elle rend hommage à la joie de vivre des Québécois durant la froide saison.

Commentaires

«Je me suis donné ce défi d’adulte d’apprendre le français, une langue que je trouve très musicale, d’exprimer l’artiste dont cet opus comporte 14 titres, 10 ayant été enregistrés dans la langue de Michel Tremblay. Je me suis familiarisée avec la culture québécoise et permise d’emprunter un répertoire que je peux jouer autant dans les salles anglophones que francophones.»

Temps des fêtes

Pour Emilie-Claire Barlow, un album de Noël donne l’occasion d’essayer quelque chose d’unique et de jouer avec les styles, que ce soit le rock, pop et jazz. Ici, le pari est plus que gagné, ne serait-ce que par l’adaptation surprise de Janvier, un poème lumineux de Louis Fréchette.

«Ça m’a rappelé toutes ces lumières joyeuses que nous allions voir en voiture avec la famille», de se remémorer la chanteuse.

Sur Le dernier Noël, elle reprend l’histoire entendue d’une amie, celle d’un couple décidant de passer un dernier temps des fêtes ensemble avant une rupture définitive, alors que la pièce-titre Lumières d’hiver reflète une arrivée tardive dans la ville de Québec après plus de huit heures de route.

«De plus, je déteste l’hiver, mais là, j’ai vu ces patineurs Place D’Youville et j’en ai oublié la fatigue, retrouvant la façon que les gens d’ici ont de célébrer le froid et la chaleur qui les habite étant toujours au rendez-vous», raconte-t-elle.

La nostalgie de ce type d’exercice n’est pas non plus oubliée. L’auditeur pourra entendre de nouvelles versions de I’ll Be Home For Christmas, Please Come Home For Christmas, River et Noël blanc.

Des rendez-vous

La musicienne ontarienne a notamment collaboré avec Ingrid St-Pierre (Hey Santa, de Wilson Phillips), Mitsou (As-tu vu le père Noël?), en plus de reprendre Marie-Noël, la pièce de Claude Gauthier et Robert Charlebois.

«Ingrid et moi nous sommes croisées souvent sur des plateaux de télé et son style m’a séduite, confie Emilie-Claire Barlow. Sans la connaître, Mitsou m’avait envoyé un mot super gentil après mon Félix gagné en 2012. Elle m’avait confié ne plus trop chanter. Je lui ai promis qu’au bon moment, je lui ferais signe. On a essayé ça dans mon salon avec mon arrangeur, réalisateur et complice Steve Webster.»

Ces prochaines semaines, la tournée se fera intense avec 27 prestations en 30 jours, avant de s’envoler pour le Japon avec ses 5 musiciens. Elle vivra un Noël nippon.

«C’est la septième fois que je vais là-bas, précise-t-elle. Les Japonais apprécient beaucoup la musique du Québec et mon mélange de bossa-nova, swing et vieilles chansons.»

Emilie-Claire Barlow sera en spectacle le jeudi 7 décembre, à 20h, à la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

«Je me suis donné ce défi d’adulte d’apprendre le français, une langue que je trouve très musicale, d’exprimer l’artiste dont cet opus comporte 14 titres, 10 ayant été enregistrés dans la langue de Michel Tremblay. Je me suis familiarisée avec la culture québécoise et permise d’emprunter un répertoire que je peux jouer autant dans les salles anglophones que francophones.»

Temps des fêtes

Pour Emilie-Claire Barlow, un album de Noël donne l’occasion d’essayer quelque chose d’unique et de jouer avec les styles, que ce soit le rock, pop et jazz. Ici, le pari est plus que gagné, ne serait-ce que par l’adaptation surprise de Janvier, un poème lumineux de Louis Fréchette.

«Ça m’a rappelé toutes ces lumières joyeuses que nous allions voir en voiture avec la famille», de se remémorer la chanteuse.

Sur Le dernier Noël, elle reprend l’histoire entendue d’une amie, celle d’un couple décidant de passer un dernier temps des fêtes ensemble avant une rupture définitive, alors que la pièce-titre Lumières d’hiver reflète une arrivée tardive dans la ville de Québec après plus de huit heures de route.

«De plus, je déteste l’hiver, mais là, j’ai vu ces patineurs Place D’Youville et j’en ai oublié la fatigue, retrouvant la façon que les gens d’ici ont de célébrer le froid et la chaleur qui les habite étant toujours au rendez-vous», raconte-t-elle.

La nostalgie de ce type d’exercice n’est pas non plus oubliée. L’auditeur pourra entendre de nouvelles versions de I’ll Be Home For Christmas, Please Come Home For Christmas, River et Noël blanc.

Des rendez-vous

La musicienne ontarienne a notamment collaboré avec Ingrid St-Pierre (Hey Santa, de Wilson Phillips), Mitsou (As-tu vu le père Noël?), en plus de reprendre Marie-Noël, la pièce de Claude Gauthier et Robert Charlebois.

«Ingrid et moi nous sommes croisées souvent sur des plateaux de télé et son style m’a séduite, confie Emilie-Claire Barlow. Sans la connaître, Mitsou m’avait envoyé un mot super gentil après mon Félix gagné en 2012. Elle m’avait confié ne plus trop chanter. Je lui ai promis qu’au bon moment, je lui ferais signe. On a essayé ça dans mon salon avec mon arrangeur, réalisateur et complice Steve Webster.»

Ces prochaines semaines, la tournée se fera intense avec 27 prestations en 30 jours, avant de s’envoler pour le Japon avec ses 5 musiciens. Elle vivra un Noël nippon.

«C’est la septième fois que je vais là-bas, précise-t-elle. Les Japonais apprécient beaucoup la musique du Québec et mon mélange de bossa-nova, swing et vieilles chansons.»

Emilie-Claire Barlow sera en spectacle le jeudi 7 décembre, à 20h, à la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page