Connectez-vous à nous

Deux protégés de Jean-François Ménard comme porte-drapeau

Sports

Deux protégés de Jean-François Ménard comme porte-drapeau

JEUX OLYMPIQUES. Quand le premier ministre Justin Trudeau a dévoilé, le 15 janvier, que les patineurs artistiques Tessa Virtue et Scott Moir porteront le drapeau du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, cela n’a pas surpris outre mesure leur préparateur mental.

Commentaires

Jean-François Ménard considère qu’il s’agit du meilleur choix. «Oui, il y avait d’excellents candidats, mais Tessa et Scott ont un palmarès incroyable.»

Le Lavallois ne croit pas qu’être porte-drapeau apporte de la malchance. «Ce sont les plus grands compétiteurs que j’ai côtoyés et ils peuvent renverser cette malchance, insiste-t-il. Tessa et Scott sont des champions et ils ont toujours dignement représenté le Canada.»

Évidemment, le préparateur mental élaborera un plan en prévision de la cérémonie d’ouverture. «Nous ne voulons pas qu’ils soient trop fatigués, que cela devienne trop lourd. Cela pourrait leur donner beaucoup d’énergie. C’est un très grand honneur pour eux.»

Virtue et Moir deviennent le premier couple de l’histoire olympique canadienne à porter le drapeau à la cérémonie d’ouverture des Jeux.

«Après un partenariat de plus de 20 ans, c’est une bonne façon de vivre le point culminant de leur carrière», termine Jean-François Ménard.

Le duo en sera à sa dernière participation aux Jeux olympiques. Virtue et Moir ont remporté la médaille d’or en danse à Vancouver et obtenu la médaille d’argent quatre ans plus tard, à Sotchi.

Jean-François Ménard considère qu’il s’agit du meilleur choix. «Oui, il y avait d’excellents candidats, mais Tessa et Scott ont un palmarès incroyable.»

Le Lavallois ne croit pas qu’être porte-drapeau apporte de la malchance. «Ce sont les plus grands compétiteurs que j’ai côtoyés et ils peuvent renverser cette malchance, insiste-t-il. Tessa et Scott sont des champions et ils ont toujours dignement représenté le Canada.»

Évidemment, le préparateur mental élaborera un plan en prévision de la cérémonie d’ouverture. «Nous ne voulons pas qu’ils soient trop fatigués, que cela devienne trop lourd. Cela pourrait leur donner beaucoup d’énergie. C’est un très grand honneur pour eux.»

Virtue et Moir deviennent le premier couple de l’histoire olympique canadienne à porter le drapeau à la cérémonie d’ouverture des Jeux.

«Après un partenariat de plus de 20 ans, c’est une bonne façon de vivre le point culminant de leur carrière», termine Jean-François Ménard.

Le duo en sera à sa dernière participation aux Jeux olympiques. Virtue et Moir ont remporté la médaille d’or en danse à Vancouver et obtenu la médaille d’argent quatre ans plus tard, à Sotchi.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page