Connectez-vous à nous

COVID-19

Deux nouveaux décès à Laval

Le Centre intégré de la Santé et de Service sociaux (CISSS) de Laval a enregistré deux décès supplémentaires, le lundi 24 août, alors qu’aucune personne n’avait perdu la vie à cause de la COVID-19 depuis près de deux semaines sur l’île Jésus.

Cela porte le total de personnes décédées de la COVID-19 à 677 pour le territoire lavallois.

Depuis près d’un mois, du 13 juillet au 13 août, il n’y avait eu que deux décès sur l’ensemble de l’île Jésus.

Également, en date du lundi 24 août, le nouveau bilan lavallois enregistre 8 nouveaux cas répertoriés sur le territoire, pour un total de 6238.

Au total, neuf personnes sont toujours hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

À ce jour, 5435 Lavallois se sont rétablis après avoir contracté le coronavirus et 5 employés du CISSS de Laval sont encore absents du travail à cause de la COVID-19.

Moyenne de 492 tests par jour

La semaine passée, 44 personnes ont été testées positives à la COVID-19 sur un total de 3445 tests.

Le nombre de personnes contaminées par la COVID-19 à Laval a diminué de 32,31% dans la semaine du 17 au 23 août en comparaison avec la semaine précédente.

Également, le nombre de personnes dépistées a diminué de 4,4% pendant la même période.

Selon le nombre de contrôles quotidiens réalisés sur l’île Jésus, le taux de personnes contaminées par jour est de 1,27% depuis le lundi 17 août.

Les 2 cliniques de dépistage de COVID-19 à Laval ont enregistré une moyenne à la baisse avec 6,2 personnes contaminées sur les 492,1 testées par jour.

Rappelons que la clinique de dépistage située à l’aréna Cartier, dans Laval-des-Rapides, a fermé ses portes le jeudi 20 août.

Dans la dernière semaine, le lundi 17 août a été le jour où s’est effectué le plus grand nombre de tests à Laval avec 612 personnes dépistées.

À l’opposé, le samedi a été la journée la moins occupée avec 322 personnes testées.

Visites aux urgences

Selon les données diffusées le lundi 24 août par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), le nombre de visites aux urgences a diminué de 25 % en mars 2020 par rapport à mars 2019.

Cette baisse de 318 000 visites est survenue pendant la période où les gouvernements et systèmes de santé commençaient à mettre en place des mesures en réponse à la pandémie de COVID-19.

Dans la dernière semaine de mars, après l’imposition de restrictions sur les déplacements et la fermeture de la plupart des écoles et garderies au pays, l’écart s’est avéré encore plus prononcé: le nombre de visites a reculé de 49 % par rapport à la même période en 2019.

La baisse est particulièrement marquée certains jours. Par exemple, le nombre de visites aux urgences enregistré le 31 mars 2020 (20 427 visites) est environ 50 % inférieur à celui enregistré le 31 mars 2019 (40 803 visites).

«Les données diffusées aujourd’hui confirment que le nombre de visites aux urgences pour des problèmes autres que la COVID-19 a considérablement diminué pendant la pandémie», note Greg Webster, directeur des Services d’information sur les soins ambulatoires et de courte durée, par voie de communiqué.

Les résultats s’appuient sur les données déclarées à l’ICIS, lesquelles couvrent plus de 80% des visites aux urgences au Canada.

68 cas au Québec

Au Québec, 4 nouveaux décès sont survenus dans les dernières 24 heures, portant le total à 5744 dans la province à ce jour.

Le gouvernement provincial recense 68 nouvelles personnes infectées pour un total de 61 741 cas confirmés jusqu’ici.

Le nombre de personnes hospitalisées a diminué de 2 par rapport à la veille avec un total de 115 personnes, donc 12 aux soins intensifs.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page