Connectez-vous à nous

Deux jeunes arrêtés en possession de drogue et couteaux

lidl opening times today

Faits divers

Deux jeunes arrêtés en possession de drogue et couteaux

Un incident n’a heureusement pas dégénéré en agression armée en fin de matinée, le 13 février, alors que deux jeunes hommes connus des services policiers ont confronté le client d’un restaurant situé à l’angle du boulevard de la Concorde et de l’avenue Ampère, avant d’être interpellés puis écroués.

Il était 11h20 quand le 911 a été prévenu de l’événement.

Plus tôt, un homme s’était stationné à l’arrière de cet ensemble de commerces voisinant la station de métro de la Concorde.

Pendant qu’il commandait au comptoir du restaurant, le citoyen a aperçu un jeune homme rôder autour de son véhicule. Il est aussitôt sorti pour s’enquérir des intentions du rôdeur. Ce dernier a simplement confié avoir cru qu’il s’agissait de la voiture d’un copain.

Toutefois, après avoir brièvement quitté l’endroit, le jeune homme est revenu en compagnie d’un ami et les deux comparses ont alors commencé à intimider le client, faisant semblant de détenir chacun une arme à feu dans leur poche de manteau.

Opération policière

C’est à ce moment que l’on a décidé de contacter le 911 et que des patrouilleurs ont été alertés, notamment qu’il était question d’une intervention à haut risque.

En raison du potentiel de dangerosité des suspects, qui ont fui pour se réfugier dans l’entrée d’un bloc appartement situé tout près, sur l’avenue Ampère, on a donc également mobilisé le groupe d’intervention (GI) du Service de police de Laval.

Toutefois, les services du GI n’auront pas été utilisés et l’unité a dû rebrousser chemin.

Pendant qu’on délimitait un périmètre de sécurité sur l’avenue Ampère, levé plus tard à 12h23, les deux individus ont été neutralisés par les policiers présents sur la scène.

Devant la justice

Le duo de malfrats comparaîtra au palais de justice de Laval ce vendredi 14 février.

L’un des suspects, âgé de 20 ans, fera face à des accusations de possession de stupéfiants (cannabis et comprimés de Xanax (ou l’anxiolytique alprazolam), ainsi que divers bris de condition.

Son complice, âgé de 18 ans, devrait être accusé de vol et bris de condition, dont l’interdiction de consommer de l’alcool et troubler la paix.

On ignore si d’autres chefs d’accusation seront déposés en raison des couteaux retrouvés dans les poches de chacun de ces jeunes hommes bien connus du SPL par leurs antécédents de nature criminelle.

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page