Connectez-vous à nous

Détenu évadé de la prison retrouvé à Montréal

Actualités

Détenu évadé de la prison retrouvé à Montréal

ARRESTATION. Le détenu Luc Paquette qui s’est évadé de l’établissement à sécurité minimale de la montée Saint-François a été appréhendé par le Service de police de la Ville de Montréal, le 23 juillet.

Commentaires

Paquette était en liberté illégale de l’unité à sécurité minimale du Centre fédéral de formation, depuis le 20 juillet. Lors du dénombrement, vers 22h45, le personnel a constaté que l’homme qui purgeait une peine de 32 mois pour incendie criminel, avait pris la clé des champs.

Le Service correctionnel du Canada (SCC) a contacté la Sûreté du Québec (SQ) et les corps policiers des régions environnantes, dont la police de Laval. Un mandat d’arrestation a été lancé contre l’évadé.

Luc Paquette a déjà purgé une peine pour vol qualifié, déguisement dans un dessein criminel, usage d’arme à feu, possession d’arme à feu et défaut de se conformer.

Enquête

Le Service correctionnel du Canada (SCC) mène une enquête sur les circonstances entourant cet incident.

«La sécurité des établissements, du personnel et de la population demeure la priorité absolue des responsables des opérations du système correctionnel fédéral», a mentionné dans un communiqué Manon Simard, porte-parole du SCC.

Paquette était en liberté illégale de l’unité à sécurité minimale du Centre fédéral de formation, depuis le 20 juillet. Lors du dénombrement, vers 22h45, le personnel a constaté que l’homme qui purgeait une peine de 32 mois pour incendie criminel, avait pris la clé des champs.

Le Service correctionnel du Canada (SCC) a contacté la Sûreté du Québec (SQ) et les corps policiers des régions environnantes, dont la police de Laval. Un mandat d’arrestation a été lancé contre l’évadé.

Luc Paquette a déjà purgé une peine pour vol qualifié, déguisement dans un dessein criminel, usage d’arme à feu, possession d’arme à feu et défaut de se conformer.

Enquête

Le Service correctionnel du Canada (SCC) mène une enquête sur les circonstances entourant cet incident.

«La sécurité des établissements, du personnel et de la population demeure la priorité absolue des responsables des opérations du système correctionnel fédéral», a mentionné dans un communiqué Manon Simard, porte-parole du SCC.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page