Connectez-vous à nous

Des travaux de soudure causent un coûteux incendie

Faits divers

Des travaux de soudure causent un coûteux incendie

SAINT-FRANÇOIS. Deux hommes effectuant de la soudure dans le sous-sol d’une résidence située boulevard des Mille-Îles, face à la rivière du même nom, près de la rue des Européens, ont eu la mauvaise surprise de voir leurs efforts provoquer des flammes qui se sont ensuite propagées.

Commentaires

L’avertisseur de fumée de ce bâtiment résidentiel de deux étages a fonctionné à merveille, étant relié à une centrale d’alarme.

L’un des deux citoyens a confirmé le signal en appelant le 911 à 14h07, alors que la première de 5 unités du Service de sécurité incendie de Laval se présentait sur place 10 minutes plus tard.

À l’arrivée des pompiers, de la grosse fumée noire s’échappait de la porte avant. L’évacuation avait été complétée, mais l’un des hommes était incommodé par la fumée après avoir tenté d’éteindre le feu par lui-même.

Pendant que des sapeurs lui fournissaient de l’oxygène et que son état se stabilisait, la chose étant confirmée bientôt par des ambulanciers d’Urgences-santé, le reste des effectifs rabattait les flammes et contrôlait l’incendie dès 14h44.

Résultant du feu, de l’eau, la fumée et l’exploration, les dommages sont évalués à 50 000 $ pour le bâtiment et 25 000 $ pour son contenu.

L’avertisseur de fumée de ce bâtiment résidentiel de deux étages a fonctionné à merveille, étant relié à une centrale d’alarme.

L’un des deux citoyens a confirmé le signal en appelant le 911 à 14h07, alors que la première de 5 unités du Service de sécurité incendie de Laval se présentait sur place 10 minutes plus tard.

À l’arrivée des pompiers, de la grosse fumée noire s’échappait de la porte avant. L’évacuation avait été complétée, mais l’un des hommes était incommodé par la fumée après avoir tenté d’éteindre le feu par lui-même.

Pendant que des sapeurs lui fournissaient de l’oxygène et que son état se stabilisait, la chose étant confirmée bientôt par des ambulanciers d’Urgences-santé, le reste des effectifs rabattait les flammes et contrôlait l’incendie dès 14h44.

Résultant du feu, de l’eau, la fumée et l’exploration, les dommages sont évalués à 50 000 $ pour le bâtiment et 25 000 $ pour son contenu.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page