Connectez-vous à nous

Des prestations plus avantageuses pour les proches aidants

lidl opening times today

Actualités

Des prestations plus avantageuses pour les proches aidants

SOCIÉTÉ. Dès le 3 décembre, les proches aidants prodiguant des soins à un membre adulte de leur famille en lourde perte d’autonomie et les parents d’enfants gravement malades auront droit à des prestations d’assurance-emploi plus souples.

Commentaires

«Être proche aidant peut devenir très lourd pour les gens étant sur le marché du travail, car autant les petites que grandes tâches ne cessent de s’accumuler, alors que l’état du conjoint ou de la personne aidée se dégrade, raconte Diane Lavergne, directrice générale de L’APPUI Laval, l’organisme régional veillant à améliorer de vie des proches aidants. Tout ce qui peut aider ces gens nous réjouit.»

Trois mesures principales

En premier lieu, les citoyens prodiguant des soins à un membre adulte de la famille qui est gravement malade ou blessé auront accès à une nouvelle prestation d’un maximum de 15 semaines.

 «Avant, la prestation de compassion était donnée à 26 semaines d’une maladie grave avec risque de décès dans ce délai, de préciser Diane Lavergne. Ce ne sera plus le cas. Ces nouveaux choix visent un éventail plus large de situations qu’un proche aidant peut vivre.»

Une grande adaptation est notamment nécessaire quand on fait face à une maladie dégénérative, que ce soit la sclérose en plaques, l’Alzheimer ou le Parkinson, pour ne nommer que celles-là.

Également, autant les médecins que les membres du personnel infirmier praticien pourront dorénavant signer les certificats médicaux applicables aux prestations pour proches aidants d’adultes ou d’enfants, ainsi qu’aux prestations de compassion, ce qui permettra de simplifier le processus.

«Ce sera tellement bienvenue pour tout le monde, car cela simplifiera le processus et allégera la démarche du proche aidant qui est toujours en contact avec le personnel médical et infirmier», ajoute Mme Lavergne.

Notons aussi que les membres de la famille immédiate et élargie d’enfants gravement malades auront, pour la première fois, accès à une nouvelle prestation qui auparavant n’était offerte qu’exclusivement aux parents. Cette dernière, tout comme l’ancienne prestation, continuera d’offrir un maximum de 35 semaines de prestations.

«Le même épuisement guette tous ces gens, confie Diane Lavergne. La priorité est désormais de leur diffuser cette information.»

Pour trouver la bonne ressource et se renseigner sur ces nouvelles mesures d’aide financière, les citoyens peuvent contacter la ligne INFO-AIDANT, un service téléphonique d’écoute, d’information et de référence, confidentiel et gratuit au 1 855 852-7784 (1-855-8LAPPUI).

«Être proche aidant peut devenir très lourd pour les gens étant sur le marché du travail, car autant les petites que grandes tâches ne cessent de s’accumuler, alors que l’état du conjoint ou de la personne aidée se dégrade, raconte Diane Lavergne, directrice générale de L’APPUI Laval, l’organisme régional veillant à améliorer de vie des proches aidants. Tout ce qui peut aider ces gens nous réjouit.»

Trois mesures principales

En premier lieu, les citoyens prodiguant des soins à un membre adulte de la famille qui est gravement malade ou blessé auront accès à une nouvelle prestation d’un maximum de 15 semaines.

 «Avant, la prestation de compassion était donnée à 26 semaines d’une maladie grave avec risque de décès dans ce délai, de préciser Diane Lavergne. Ce ne sera plus le cas. Ces nouveaux choix visent un éventail plus large de situations qu’un proche aidant peut vivre.»

Une grande adaptation est notamment nécessaire quand on fait face à une maladie dégénérative, que ce soit la sclérose en plaques, l’Alzheimer ou le Parkinson, pour ne nommer que celles-là.

Également, autant les médecins que les membres du personnel infirmier praticien pourront dorénavant signer les certificats médicaux applicables aux prestations pour proches aidants d’adultes ou d’enfants, ainsi qu’aux prestations de compassion, ce qui permettra de simplifier le processus.

«Ce sera tellement bienvenue pour tout le monde, car cela simplifiera le processus et allégera la démarche du proche aidant qui est toujours en contact avec le personnel médical et infirmier», ajoute Mme Lavergne.

Notons aussi que les membres de la famille immédiate et élargie d’enfants gravement malades auront, pour la première fois, accès à une nouvelle prestation qui auparavant n’était offerte qu’exclusivement aux parents. Cette dernière, tout comme l’ancienne prestation, continuera d’offrir un maximum de 35 semaines de prestations.

«Le même épuisement guette tous ces gens, confie Diane Lavergne. La priorité est désormais de leur diffuser cette information.»

Pour trouver la bonne ressource et se renseigner sur ces nouvelles mesures d’aide financière, les citoyens peuvent contacter la ligne INFO-AIDANT, un service téléphonique d’écoute, d’information et de référence, confidentiel et gratuit au 1 855 852-7784 (1-855-8LAPPUI).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page