Connectez-vous à nous

Des organismes pour lutter contre le suicide

Communauté

Des organismes pour lutter contre le suicide

En 2009, 40 personnes ont mis fin à leurs jours à Laval. «Il s’agit d’un des taux les plus bas au Québec, déclare Sylvie Picard, directrice générale du service régional de crise de Laval, L’îlot. On espère que c’est en partie grâce à la contribution de tous les partenaires pour contrer le suicide.»

Un service de crise à Laval

L’îlot, qui fêtera son 10e anniversaire au printemps prochain, fait de la consultation sur place, donne de l’information et permet des interventions immédiates. Il dispose de sept lits pour accueillir des gens en état critique pour cinq jours. «C’est la période durant laquelle la personne peut se mobiliser», indique Mme Picard.

Les intervenants psychosociaux élaborent un plan d’intervention pour chaque patient. Un service à domicile durant six semaines peut leur être proposé.

Un réseau de partenaires

L’îlot gère la ligne Prévention suicide de Laval, disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7. Entre le 1er avril 2009 et le 31 mars 2010, l’organisme a reçu 1275 appels. «Nos intervenants sont formés à la fine pointe des nouvelles grilles d’évaluation en lien avec le suicide», explique Mme Picard.

«Nous travaillons aussi en lien direct avec le Réseau canadien de surveillance sentinelle en soins primaires, la ligne Info Santé à Laval, l’Hôpital La-Cité-de-la-Santé et les établissements scolaires», ajoute la directrice de L’îlot.

Rejoindre les jeunes et les aînés

Les jeunes, les personnes âgées et les personnes itinérantes sont des groupes difficiles à joindre. «Nous explorons à titre expérimental le volet Internet pour toucher les jeunes», indique Sylvie Picard.

«Le suicide chez les personnes âgées est encore tabou. C’est un volet à explorer. Depuis 2001, l’Équipe itinérante du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) met en lien les personnes sans-abri souffrant de maladie mentale avec les services existants», conclut-elle.

D’autres ressources

Parmi les partenaires de L’îlot, on compte la Ressource régionale Suicide du Centre de la santé et des services sociaux (CSSS) de Laval qui, offre des services de thérapie de groupe aux endeuillés par suicide, des services de formation aux intervenants, ainsi que des services d’aide aux proches de la personne suicidaire.

L’organisme communautaire Carrefour d’HOmmes en Changement (CHOC), établi depuis 25 ans, lutte, quant à lui, contre le suicide chez les hommes. Il offre à cette population, encline à moins consulter un service d’intervention téléphonique, des suivis individuels et de groupe.

Il est aussi possible de consulter un professionnel de la santé dans l’un des quatre Centres locaux de services communautaires (CLSC) du CSSS de Laval.

Près de 950 personnes se suicident chaque année au Québec. C’est plus que le nombre de décès sur les routes de la province, qui est de 600 par an environ.

Ligne Prévention suicide de Laval: 1-866-APPELLE ou (450) 629-2911

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page