Connectez-vous à nous

Des Journées de la culture axées sur la jeunesse et le patrimoine

Culture

Des Journées de la culture axées sur la jeunesse et le patrimoine

DÉCOUVERTE. Du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre, les 21e Journées de la culture se déploieront sur une bonne  partie de l’île Jésus afin de répondre aux goûts d’un maximum ds  citoyens.

Commentaires

Dans la matinée du vendredi, l’école Horizon Jeunesse (155, boulevard Sainte-Rose Est) présentera l’événement multidisciplinaire Comment la différence peut-elle être une force? comprenant une installation en arts visuels, soit un mur aux visages identiques, mais aux couleurs différentes. Différents artistes, une comédienne, un musicien et un conférencier seront du rendez-vous.

Parallèlement, pour fêter le centenaire du patrimoine culturel de l’école secondaire Mont-de-La Salle, les élèves du 1er secondaire vivront des ateliers d’improvisation imprégnés de  contes et légendes. Ces rencontres permettront aux jeunes de découvrir les rudiments de l’improvisation, la spontanéité des idées et création d’histoires, en collaboration avec les spécialistes de la Rencontre Théâtre ados.

Dès 17h, le grand public pourra converger vers la berge des Baigneurs, dans Sainte-Rose, où aura lieu le vernissage d’une série de petites murales réalisées par l’artiste Ilana Pichon, en collaboration avec les élèves de l’école primaire Villemaire. Les œuvres sont inspirées de la géographie et l’environnement du Vieux-Sainte-Rose.

Samedi

Le lendemain, en début d’après-midi la bibliothèque Germaine-Guèvremont (2900, boulevard de la Concorde Est) aura deux activités au programme: le vernissage de photos captées par des jeunes et moins jeunes ayant ont parcouru les rues de Duvernay, Laval-des-Rapides, Saint-Vincent-de-Paul et Saint-François, en collaboration avec Miki Gingras et Patrick Dionne.

L’événement sera suivi ​ d’une animation patrimoniale où une comédienne rappellera l’usage du moulin à blé quand tout n’était pas disponible à quelques pas de la maison.

Du côté du centre communautaire Jean-Paul-Campeau, les familles pourront assister gratuitement au classique La Couturière du Théâtre Bouches Décousues. Seulement 30 places sont disponibles.

Du côté de Sainte-Dorothée,  sur la place publique, une chanteuse surprise invitée sera accompagnée par Dominic Lévesque au piano et Michaël Charette à la guitare. Le slameur Ivy prendra ensuite la relève au même endroit.

Le piano public de Sainte-Rose, face à la galerie La Vieille Caserne et l’Église Sainte-Rose-de-Lima, accueillera la visite de la chanteuse Julie Brazeau qui interprétera des pièces inspirées des souvenirs écrits et déposés dans une boîte aux lettres par des gens du quartier.

Dimanche

La dernière journée se tiendra principalement à la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest) via des spectacles et divers ateliers.

En plus de l’exposition entre science-fiction et histoire naturelle intitulée La Nuée et signée Laurent Lamarche à la salle Alfred-Pellan, le public pourra assister à une pièce de théâtre jeunesse sur la paternité et une conférence de Lise Lamarche sur le Refus global.

Dans la matinée du vendredi, l’école Horizon Jeunesse (155, boulevard Sainte-Rose Est) présentera l’événement multidisciplinaire Comment la différence peut-elle être une force? comprenant une installation en arts visuels, soit un mur aux visages identiques, mais aux couleurs différentes. Différents artistes, une comédienne, un musicien et un conférencier seront du rendez-vous.

Parallèlement, pour fêter le centenaire du patrimoine culturel de l’école secondaire Mont-de-La Salle, les élèves du 1er secondaire vivront des ateliers d’improvisation imprégnés de  contes et légendes. Ces rencontres permettront aux jeunes de découvrir les rudiments de l’improvisation, la spontanéité des idées et création d’histoires, en collaboration avec les spécialistes de la Rencontre Théâtre ados.

Dès 17h, le grand public pourra converger vers la berge des Baigneurs, dans Sainte-Rose, où aura lieu le vernissage d’une série de petites murales réalisées par l’artiste Ilana Pichon, en collaboration avec les élèves de l’école primaire Villemaire. Les œuvres sont inspirées de la géographie et l’environnement du Vieux-Sainte-Rose.

Samedi

Le lendemain, en début d’après-midi la bibliothèque Germaine-Guèvremont (2900, boulevard de la Concorde Est) aura deux activités au programme: le vernissage de photos captées par des jeunes et moins jeunes ayant ont parcouru les rues de Duvernay, Laval-des-Rapides, Saint-Vincent-de-Paul et Saint-François, en collaboration avec Miki Gingras et Patrick Dionne.

L’événement sera suivi ​ d’une animation patrimoniale où une comédienne rappellera l’usage du moulin à blé quand tout n’était pas disponible à quelques pas de la maison.

Du côté du centre communautaire Jean-Paul-Campeau, les familles pourront assister gratuitement au classique La Couturière du Théâtre Bouches Décousues. Seulement 30 places sont disponibles.

Du côté de Sainte-Dorothée,  sur la place publique, une chanteuse surprise invitée sera accompagnée par Dominic Lévesque au piano et Michaël Charette à la guitare. Le slameur Ivy prendra ensuite la relève au même endroit.

Le piano public de Sainte-Rose, face à la galerie La Vieille Caserne et l’Église Sainte-Rose-de-Lima, accueillera la visite de la chanteuse Julie Brazeau qui interprétera des pièces inspirées des souvenirs écrits et déposés dans une boîte aux lettres par des gens du quartier.

Dimanche

La dernière journée se tiendra principalement à la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest) via des spectacles et divers ateliers.

En plus de l’exposition entre science-fiction et histoire naturelle intitulée La Nuée et signée Laurent Lamarche à la salle Alfred-Pellan, le public pourra assister à une pièce de théâtre jeunesse sur la paternité et une conférence de Lise Lamarche sur le Refus global.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page