Connectez-vous à nous

Des danseurs de Laval brillent à Mont-Tremblant

Culture

Des danseurs de Laval brillent à Mont-Tremblant

Par Alexis Gohier-Drolet. Les 18 chorégraphies de l’école de danse St-Bruno de Laval (EDSBL) se sont classées parmi les trois premières de leur catégorie lors de la compétition canadienne 5-6-7-8 Showtime, tenue à Mont-Tremblant du 26 au 30 avril.

Commentaires

La compétition recevait des centaines de danseurs de 58 écoles et studios de danse du Québec et de l’Ontario.

L’EDSBL présentait une danse solo, quatre duos, quatre trios et neuf groupes. «En peu de temps, nous sommes passés de 30 danseurs à 65 dans le groupe élite, a indiqué Karine Lavoie, membre du comité de financement de l’école de l’EDSBL. Nous avions une quarantaine de danseuses, et un seul danseur.»

Huit chorégraphies se sont hissées sur la plus haute marche du podium et autant de chorégraphies ont reçu de prestigieuses invitations pour participer au Dance World Cup de Mont-Tremblant, du 6 au 8 juillet.

Éloi Landre, seul représentant masculin de l’école, a obtenu son invitation pour l’événement, en plus d’une première place pour son duo de claquettes Phenomenon avec Kim Lussier.

Les troupes sélectionnées ont obtenu une note supérieure à 90 sur 100.

Grâce au talent des trois chorégraphes de l’EDSBL Audrey-Ann Bastien, Médric Fillion et Cynthia Levac, l’école de danse, qui fait partie des Loisirs St-Bruno, a reçu deux bourses totalisant 1000$ pour leur performance générale.

En effet, l’école a terminé au troisième rang dans les catégories «meilleurs duos et trios chez les 13 ans et plus» et «meilleur groupe de l’année chez les 13 ans et plus». «C’est une fierté en tant qu’école associée à des loisirs de pouvoir compétitionner avec et même gagner contre les studios privés», a ajouté Karine Lavoie.

Saison rêvée

Ces honneurs s’ajoutent aux autres reçus depuis le début de la saison 2018, dans des styles aussi variés que le jazz, hip-hop et les claquettes. À la compétition Hit The Floor, à Gatineau, l’EDSBL a reçu 4 mentions «Coup de cœur» de la part des juges de niveau international pour le solo Tentation, le duo #First Love, les chorégraphies de groupe SOS et Checkin In.

Les chorégraphies Spectre et Adieu ont quant à elles récolté les grands honneurs lors de l’édition 2018 de Reprezent à Laval. La chorégraphie Spectre, dont les danseuses sont âgées de 8 à 10 ans, a même reçu une invitation afin de participer à une prestigieuse compétition au Mexique.

Lors de la compétition Bravissimo 2018 à Terrebonne, c’est encore trois mentions spéciales qui ont été recueillies par les divers groupes, en plus de la mention Diamant, la plus haute distinction de la compétition, pour le duo Phenomenon.

La compétition recevait des centaines de danseurs de 58 écoles et studios de danse du Québec et de l’Ontario.

L’EDSBL présentait une danse solo, quatre duos, quatre trios et neuf groupes. «En peu de temps, nous sommes passés de 30 danseurs à 65 dans le groupe élite, a indiqué Karine Lavoie, membre du comité de financement de l’école de l’EDSBL. Nous avions une quarantaine de danseuses, et un seul danseur.»

Huit chorégraphies se sont hissées sur la plus haute marche du podium et autant de chorégraphies ont reçu de prestigieuses invitations pour participer au Dance World Cup de Mont-Tremblant, du 6 au 8 juillet.

Éloi Landre, seul représentant masculin de l’école, a obtenu son invitation pour l’événement, en plus d’une première place pour son duo de claquettes Phenomenon avec Kim Lussier.

Les troupes sélectionnées ont obtenu une note supérieure à 90 sur 100.

Grâce au talent des trois chorégraphes de l’EDSBL Audrey-Ann Bastien, Médric Fillion et Cynthia Levac, l’école de danse, qui fait partie des Loisirs St-Bruno, a reçu deux bourses totalisant 1000$ pour leur performance générale.

En effet, l’école a terminé au troisième rang dans les catégories «meilleurs duos et trios chez les 13 ans et plus» et «meilleur groupe de l’année chez les 13 ans et plus». «C’est une fierté en tant qu’école associée à des loisirs de pouvoir compétitionner avec et même gagner contre les studios privés», a ajouté Karine Lavoie.

Saison rêvée

Ces honneurs s’ajoutent aux autres reçus depuis le début de la saison 2018, dans des styles aussi variés que le jazz, hip-hop et les claquettes. À la compétition Hit The Floor, à Gatineau, l’EDSBL a reçu 4 mentions «Coup de cœur» de la part des juges de niveau international pour le solo Tentation, le duo #First Love, les chorégraphies de groupe SOS et Checkin In.

Les chorégraphies Spectre et Adieu ont quant à elles récolté les grands honneurs lors de l’édition 2018 de Reprezent à Laval. La chorégraphie Spectre, dont les danseuses sont âgées de 8 à 10 ans, a même reçu une invitation afin de participer à une prestigieuse compétition au Mexique.

Lors de la compétition Bravissimo 2018 à Terrebonne, c’est encore trois mentions spéciales qui ont été recueillies par les divers groupes, en plus de la mention Diamant, la plus haute distinction de la compétition, pour le duo Phenomenon.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page