Connectez-vous à nous

Des couteaux dans le casier et sac d’un élève

lidl opening times today

Faits divers

Des couteaux dans le casier et sac d’un élève

BULLYING. Un garçon de neuf ans a été suspendu pour une période indéterminée par la direction de l’école Père-Vimont après un épisode d’intimidation envers une fillette de huit ans et la découverte de couteaux dans son casier et sac à dos.

Commentaires

L’incident s’est produit le jeudi 23 novembre. Depuis, la directrice intérimaire Isabelle Laure Morin a écrit une lettre aux parents, indiquant que l’école collaborait avec «les différents services de la commission scolaire, les professionnels et nos différents partenaires, tant au niveau des services sociaux que de la police».

Le 27 novembre, c’est le père de la petite fille qui a alerté la population et les médias en diffusant une vidéo via les médias sociaux.

Un complot entre deux jeunes de huit, neuf ans afin de s’en prendre à la fillette aurait été également mis à jour.

«Nos agents se sont rendus à l’école pour y rencontrer la direction qui avait entrepris les démarches nécessaires, d’indiquer Evelyne Boudreau, porte-parole du Service de police de la Ville de Laval. L’enfant étant en trop bas âge, aucune accusation ne peut être portée et tout le dossier a été remis entre les mains de la Protection de la jeunesse.»

Les parents du garçon suspendu ont aussi été rencontrés après que le père de la victime eut découvert l’arme blanche dissimulée dans le casier de celui-ci. Trop inquiet, ce citoyen a retiré ses deux enfants de l’école Père-Vimont.

L’incident s’est produit le jeudi 23 novembre. Depuis, la directrice intérimaire Isabelle Laure Morin a écrit une lettre aux parents, indiquant que l’école collaborait avec «les différents services de la commission scolaire, les professionnels et nos différents partenaires, tant au niveau des services sociaux que de la police».

Le 27 novembre, c’est le père de la petite fille qui a alerté la population et les médias en diffusant une vidéo via les médias sociaux.

Un complot entre deux jeunes de huit, neuf ans afin de s’en prendre à la fillette aurait été également mis à jour.

«Nos agents se sont rendus à l’école pour y rencontrer la direction qui avait entrepris les démarches nécessaires, d’indiquer Evelyne Boudreau, porte-parole du Service de police de la Ville de Laval. L’enfant étant en trop bas âge, aucune accusation ne peut être portée et tout le dossier a été remis entre les mains de la Protection de la jeunesse.»

Les parents du garçon suspendu ont aussi été rencontrés après que le père de la victime eut découvert l’arme blanche dissimulée dans le casier de celui-ci. Trop inquiet, ce citoyen a retiré ses deux enfants de l’école Père-Vimont.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page