Connectez-vous à nous

Des artistes et des pompiers pour le Symposium de Sainte-Rose

Culture

Des artistes et des pompiers pour le Symposium de Sainte-Rose

À sa 19e édition, le Symposium de Sainte-Rose accueillera 90 artistes-peintres et sculpteurs dans les rues du Vieux-Sainte-Rose, du 24 au 27 juillet.

Commentaires

«Nous avons modifié le parcours à travers nos six îlots, ce qui a permis d’ajouter quelques places, indique Carole Faucher, présidente de Rose-Art, l’organisme qui organise le Symposium depuis ses débuts. Notre événement est connu et se démarque de plus en plus, en récoltant plusieurs prix et autant de nominations.»

Usant de médiums des plus variés (aquarelle, huile, acrylique, pastel, argile, pierre), les artistes travailleront en direct, échangeant avec les visiteurs qui sont au nombre de 20 000 à 25 000 chaque année. De l’animation aura lieu sur le site. Deux musiciens déambuleront ainsi entre les kiosques le samedi et le dimanche.

Également, on pourra visiter deux expositions des membres de Rose-Art, des grands formats au deuxième étage du Centre d’art de Ste-Rose et des «Regards sur le monde» à la galerie de la Vieille Caserne.

Musée des pompiers

Belle nouveauté, le Symposium s’associera au Musée des pompiers de Laval durant ces quatre jours. N’étant pas encore ouvert au public, cet organisme recueille d’anciens instruments qui ont servi à combattre les incendies sur l’île Jésus. Le dépôt est actuellement dans l’ancienne caserne 4 de Sainte-Dorothée.

«Nous allons amener la vieille pompe et son camion que possédait l’ancienne municipalité de Laval-des-Rapides, en plus de lances, de haches et d’autres objets du genre», de confier Paul Gagnon, qui travaille à mettre officiellement sur pied ce musée, notamment avec l’aide du Département de muséologie du Collège Montmorency.

Les pompiers s’installeront dans le hall de la Vieille Caserne.

Photographe porte-parole

Passionné de photographie depuis l’adolescence, le photographe lavallois Martin Alarie et son ami et ancien collègue Jacques Pharand seront les porte-paroles de cette 19e édition. Ils auront leur exposition au rez-de-chaussée du Centre d’art de Ste-Rose.

«J’ai lancé l’idée en l’air l’an dernier et les gens de Rose-Art m’ont pris au sérieux, affirme en riant Martin Alarie, lui qui a développé une passion pour la photo d’incendies lors de son passage au Courrier Laval, de 2004 à 2011. Je vais montrer des encadrements de feux spectaculaires, alors que Jacques va dévoiler des scènes urbaines en noir et blanc qu’il photographie dans les rues de Montréal avec son vieil appareil 35 millimètres.»

Information sur le Symposium de Sainte-Rose: www.roseart.ca ou 450 625-7925.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page