Connectez-vous à nous

Des aides techniques pour les enfants

Communauté

Des aides techniques pour les enfants

Léo, quatre ans, souffre d’une diplégie spastique. «Il peut marcher avec des cannes, mais pour les longues distances, il a besoin d’un fauteuil roulant», explique Vicky Roy, sa maman.

Le blondinet, d’origine russe, a été adopté. Vicky Roy, infirmière au Centre de santé et de services sociaux de Laval, savait qu’il ne se développerait pas normalement.

Le premier fauteuil de Léo

Le 16 novembre, il était avec elle, lors de l’inauguration des nouveaux locaux du service des aides techniques (SAT) de l’Hôpital juif de réadaptation (HJR), situé au 560, boulevard Cartier Ouest, non loin du bâtiment principal.

L’unité, nouvellement installée dans un espace de 14 798 pi2, a comme mission de développer un SAT pour les enfants.

«Léo est le premier enfant à bénéficier d’un fauteuil roulant du SAT de Laval. C’est aussi son premier fauteuil», dit Mme Roy.

«Bientôt, les services aux adultes vont croître et le SAT de Laval fournira des fauteuils, des poussettes adaptées et des chaussures orthopédiques aux enfants», a déclaré Denis Blanchard, directeur des affaires réseau de l’Agence de santé et de services sociaux de Laval.

Le SAT de Laval

«L’année dernière, nous avons reçu 5570 demandes de services, déclare Marie-France Jobin, coordonnatrice du SAT de Laval. Au total, 594 fauteuils ont été livrés dont 220 remis à neuf et 2230 réparations ont été réalisées», ajoute-t-elle.

«Un chemin considérable a été accompli depuis 2005, date où le mandat de développer un SAT à Laval a été confié à l’hôpital public», a affirmé M. Blanchard.

La Fondation du HJR

Le nouveau bâtiment a été acquis en juin dernier par la Fondation du HJR pour un million de dollars. Son dernier occupant était l’Institut national de la recherche scientifique.

Près de 700 000 $ de travaux ont été effectués pour adapter les locaux au travail des 27 employés du SAT dont des ergothérapeutes, des techniciens en orthèse et prothèse et des orthophonistes. La Fondation a bénéficié d’un prêt de la Banque TD.

Les peintures, encore toutes fraîches, sont ocre et rouge. «Nous avons voulu que ce soit un lieu agréable aux patients», affirme Marie-France Jobin.

Redéploiement des services

En 2008, la direction de l’HJR avait ouvert des unités mobiles à l’arrière de l’hôpital pour agrandir son service des aides techniques. «Un an plus tard, nous manquions de place pour développer un SAT destiné aux enfants, on était déjà trop tassé», raconte Mme Jobin.

L’HJR a maintenu ses unités mobiles pour gagner de l’espace. «Plusieurs services dont la bibliothèque médicale et le service des bénévoles déménageront dans ces unités», dit Annie Dicaire, adjointe du directeur de l’hôpital, André Ibghy.

«Cela va permettre d’agrandir notre service pédiatrique à l’intérieur de l’hôpital», poursuit M. Ibghy.

Un point de service SAT est prévu également à l’Hôpital, Place Alton-Goldbloom, pour les patients internes. «Lundi prochain, je retourne là-bas pour le développer», a annoncé Mme Jobin.

Information: 450 688-9550 www.hjr-jrh.qc.ca

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page