Connectez-vous à nous

Denis Baillairgé s’éteint à 61 ans

Actualités

Denis Baillairgé s’éteint à 61 ans

Le président de la Ligue de hockey midget AAAdu Québec, le Lavallois Denis Baillairgé est décédé dans la soirée du 20 août après avoir longuement combattu une rare maladie, la fibrose pulmonaire idiopathique.

Il n’existe toujours aucun traitement pour ce mal incurable, rapportait notre journaliste Sylvain Lamarre, le 31 mai 2017, deux jours après que le grand homme du sport québécois fut intronisé au Temple de la renommée de Sports Laval.

«C’est un homme que j’ai côtoyé durant longtemps, avant et après ma carrière professionnelle, de continuer Joël Bouchard, entraîneur-chef du Rocket de Laval et vice-président hockey et copropriétaire de l’Armada de Blainville-Boisbriand. On se voyait aux événements du midget AAA, dont le dernier gala où j’ai reçu le prix Denis Baillairgé, après notre collaboration au programme de Hockey Canada. C’était un être posé, ouvert d’esprit, toujours novateur et, surtout, passionné pour donner les meilleures chances aux jeunes Québécois d’obtenir du succès. Il restait très présent malgré ses problèmes de santé»

Ancien directeur du Service des loisirs et de la vie communautaire, Denis Baillairgé avait pris sa retraite de fonctionnaire municipal en 2015.

Baillairgé s’est impliqué durant plus de 40 ans dans le monde du hockey et du baseball autant sur la scène régionale que provinciale. Ce fier citoyen avait notamment travaillé sur le dossier des Jeux du Canada 2013 et la candidature des Jeux du Québec, la même année.

Hommage

Le journaliste bien connu et bon ami de Denis Baillairgé, Rodger Brulotte, avait rendu un vibrant hommage en relatant sa feuille de route bien garnie, relatait Sylvain Lamarre, après le 9e gala d’intronisation de Sports Laval.

«Denis a joué au baseball junior et a été entraîneur au hockey, mais c’est surtout comme administrateur, organisateur et ambassadeur qu’il a laissé sa marque, avait-t-il raconté d’entrée de jeu. Son dynamisme et leadership font de lui une personne dédiée très respectée dans deux des principales ligues sportives provinciales la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) et la Ligue de hockey midget AAA.»

Le défi mondial de hockey des moins de 17 ans et le programme d’anti-dopage au hockey midget AAA, ainsi que les 10 titres des équipes de baseball junior au niveau national, figurent parmi les plus beaux moments et grandes réalisations de M. Baillairgé qui avait reçu de nombreuses reconnaissances au fil des ans, faisant son entrée au Temple de la renommée du hockey midget AAA, en 2005, à Hockey Québec, en 2008, et à Hockey Laval, en 2013.

Fier de sa ville

Toujours sous la plume de Sylvain Lamarre, Denis Baillairgé avait fait une déclaration d’amour à sa ville.

«Je disais souvent que Laval était la plus grande ville au Canada, racontait-il, invitant la Ville à en faire plus pour les infrastructures sportives. Pour cela, il faut que tu le démontres en fournissant des plateaux sportifs. Nous n’avions pas des équipements à la hauteur. Cela a l’air bien parti avec la Place Bell et le Complexe aquatique (aujourd’hui remis en cause).»

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page