Connectez-vous à nous

Démocratiser la danse folklorique

lidl opening times today

Culture

Démocratiser la danse folklorique

L’organisme Les Étoiles Filantes a tenu, le 11 janvier, son assemblée générale de constitution qui complète le processus administratif permettant à cette école de danse d’entamer différents projets.

Celle-ci, fondée par Sophie Dodart et Thierry Lavier, vise à démocratiser la danse folklorique auprès de la population.

«Il y a une douzaine d’années, j’ai découvert les danses anciennes, explique Mme Dodart. J’ai réalisé que seuls les gens plus âgés pouvaient y avoir accès en raison du coût des costumes. Je voulais donc monter une école qui les rendraient accessibles à toutes les tranches d’âge.»

Elle ajoute que les Étoiles Filantes sont le seul organisme lavallois qui proposera une approche visant l’apprentissage. «Il existe des troupes et elles sont très bien, mais ce ne sont pas des écoles, poursuit la résidente de Sainte-Rose. Notre objectif est de permettre à quelqu’un qui n’a aucune base d’apprendre et d’y aller à son rythme.»

Par ailleurs, trois troupes de danse folklorique œuvrent déjà sur l’île Jésus, soit Les Pieds Légers, Les Bons Diables et Zeugma Danse.

Intérêt des jeunes

La cofondatrice de l’organisme enseigne au secondaire à la Commission scolaire de Laval. Dans le cadre de ses cours, elle proposait des ateliers de danses anciennes pour lesquels elle avait conçu des robes et habits. Le projet a été très populaire auprès des jeunes.

«J’étais stupéfaite de l’engouement, soutient-elle. Ils ont tous embarqué et ils en demandaient davantage.»

«Aujourd’hui, les danses sont individuelles, explique Thierry Lavier. Il y a celui qui sait danser et les autres qui ne se sentent pas au niveau. Ils reculent pour lui laisser la place. Avec les danses anciennes, c’est le contraire. Elles sont assez faciles à danser et tout le monde peut participer.»

À titre d’exemple, il rappelle que la Macarena est souvent la chorégraphie la plus pratiquée lors des fêtes, car elle est facile et que tout le monde se sent en mesure de participer.

Projets à venir

Pour les prochains mois, l’organisme souhaite continuer d’œuvrer auprès des établissements scolaires. Différents ateliers seront proposés, que ce soit sur l’heure du diner ou après les cours.

Le duo travaille également sur le Bal des Anges, qui existe depuis maintenant quatre ans, et sur le FestiLaval. D’ailleurs, la prochaine édition de celui-ci aura lieu au Centre de la nature à l’été 2020. L’an dernier, des troupes folkloriques bulgare, égyptienne et mexicaine avaient pris part à l’événement.

«Tout le monde aime danser et, jusqu’à maintenant, chaque communauté dansait seule de son côté, ajoute M. Lavier. Pour nous, une fête est une fête et tout le monde devrait se réunir pour danser ensemble. C’est l’idée derrière cet événement.»

Les Étoiles Filantes aimeraient aussi se doter de locaux au cours de la prochaine année afin d’organiser des bals à thème et concrétiser davantage de projets.

Il est possible de se procurer des billets pour le Bal des Anges qui aura lieu le samedi 25 janvier, à partir de 20h, au Pavillon du Bois-Papineau, situé au 3235, boulevard Saint-Martin Est, dans Duvernay. Information: 438 882-2200.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page