Connectez-vous à nous
La communauté de Saint-François et d’ailleurs à Laval se mobilise pour secourir des gens s’étant retrouvés à la rue après un incendie à cinq jours de Noël. (Photo gracieuseté)

Faits divers

De l’aide pour une famille ayant tout perdu avant Noël

Le voisinage d’une famille qui s’est retrouvée à la rue après l’incendie ayant fait rage le 21 décembre dernier sur la rue de l’Harmonie, à Saint-François, s’est mobilisé pour leur venir en aide, lançant une campagne de financement via Internet.

En date du mercredi 5 janvier, 38 dons pour un total de 2171$ avaient été récoltés via la plateforme https://gofund.me/0926bf6c, alors que l’objectif de cette campagne est fixé à 27500$.

L’initiative est de David Osmann et Évodie Laurent afin de remettre cette cagnotte aux victimes de ce coûteux incendie.

Notons également qu’un lieu de dépôt pour des vêtements, items domestiques et de nourriture a été installé les jours suivant ce drame humain à l’église de Dieu de Saint-François située au 8488, boulevard Lévesque Est, afin de soutenir les locataires du 680, rue de l’Harmonie, victimes du feu.

Les faits

Rappelons que ce sont sept personnes qui devaient se reloger à cinq jours de Noël après que le feu eut trop lourdement endommagé leur domicile situé sur la rue de l’Harmonie, à Saint-François.

Il était 6h47 quand le 911 avait été prévenu de l’événement, l’intervention réclamant alors pas moins de 6 unités du Service de sécurité incendie de Laval, soit 22 pompiers, dont les plus prompts sont arrivés sur les lieux dès 6h52, sans toutefois observer aucune fumée en provenance de cet immeuble résidentiel avec 6 logements.

Pendant que certains complétaient l’évacuation des occupants, d’autres pompiers s’étaient efforcés de dénicher l’origine du feu, pour la découvrir au sous-sol, alors que les flammes couvaient à l’intérieur des murs, derrière une unité de chauffage; le tout, en raison d’une défectuosité ou défaillance de nature électrique.

Dès lors, les pompiers avaient rapidement contrôlé l’incendie, à 7h19, non sans que ce dernier ne cause d’importants dégâts sommairement estimés à 80 000$ pour le bâtiment et 20 000$ pour son contenu.

Les résidents de quatre des six appartements avaient néanmoins pu regagner leur demeure après que les pompiers eurent sécuriser les lieux, s’assurant entre autres que tout autre risque de propagation était écarté.

 

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page